L'actualité en continu du pays de Brive


Le Festival de la Vézère relance sa 40e édition

C’est en ligne que le Festival de la Vézère va dévoiler ce vendredi 7 mai sa prochaine programmation estivale. 19 événements, pour la plupart doublés afin de compenser les jauges restreintes, vont souffler les 40 bougies de la manifestation. “Une édition très brillante et originale” pour sa présidente Isabelle du Saillant. Avec de belles surprises que l’on vous laisse découvrir. Les réservations seront ouvertes dès le mercredi 12 mai.

L’anniversaire aurait déjà dû être fêté l’été dernier, mais avec la crise sanitaire, les célébrations ont été annulées. Si pour l’instant, on ne peut présager des contraintes qui pèseront sur les événements culturels, l’équipe du Festival entend bien marquer cet été au mieux ce passage décennal. “Les conditions sanitaires nous obligent à nous adapter mais je veux rester optimiste, ce qui prime c’est la musique“, vibre indéfectiblement la présidente. Une musique classique qui joue la diversité sans renier la qualité afin d’attirer un large public, mêlant récitals, opéras, chœurs et orchestres et autres spectacles musicaux.

Edgar Moreau © Erato Julien MignotCette programmation 2021 s’égrènera, du 6 juillet au 14 août, sur une période certes plus concentrée qu’habituellement, “mais avec le même nombre d’événements: 19 exactement”, précise la déléguée générale Céline Boudy. “Les concerts seront pour la plupart doublés avec deux horaires à 17h30 et 20h, afin de s’adapter aux jauges restreintes et maintenir malgré tout une fréquentation correcte.” Même le traditionnel week-end opéra devrait se tenir en extérieur dans les jardins du château. Et tout se terminera par un concert au Saillant suivi d’un feu d’artifice, comme dix ans plus tôt.

On ne va pas vous détailler le programme, laissant tout naturellement la primeur de l’annonce à son organisateur, mais nous ne manquerons pas d’en reparler. “Il y a un renouvellement très intéressant, avec des artistes brillants, parmi les plus grands, que l’on a jamais entendus ici comme une jeune violoniste japonaise”, dévoile juste Isabelle du Saillant. Il y aura des nouveautés aussi dans les formes proposées, mais pour l’instant motus. On sait seulement qu’il y aura le violoncelliste Edgar Moreau, puisque l’artiste a accepté de prendre la pose pour l’affiche de cet événement anniversaire.

Les concerts rayonneront depuis le Saillant dans plusieurs villes et villages alentour, en passant évidemment par Brive avec deux dates prévues en double représentation. Brive avec qui les liens se sont tissés depuis 31 ans. “Depuis 1990, c’est la commune qui, après le Saillant, a accueilli le plus d’événements : 61 concerts avec 600 spectateurs en moyenne soit 36.000 au total”, comptabilise Céline Boudy. “Les concerts ont eu lieu dans divers lieux, à la collégiale, au théâtre, aux Trois Provinces et même au monastère Saint-Antoine.”

Surtout, c’est de Brive qu’a grandi le projet choral pédagogique auprès des enfants mené avec des artistes britanniques. “Nous avons démarré en 2016 avec une trentaine d’enfants  des centres socioculturels pour toucher en 2019 plus de 400 enfants de Brive et alentours.” Cette jolie ambition baptisée depuis Sing’in Corrèze, qui n’avait elle aussi pu avoir lieu l’an dernier, a tout de même pu être maintenue cette année. Le projet a réuni depuis janvier 150 enfants dont 70 de Brive avec des élèves de Lucie Aubrac et de Jean Moulin. “Tout le travail avec les artistes s’est déroulé en visio et malgré le contexte, les enfants ont accroché.” Malheureusement, le projet ne va pas déboucher sur l’habituelle représentation publique. “Mais nous allons donner à la dernière répétition en mai une dimension de spectacle et les artistes de l’autre côté de la Manche seront aussi en tenue de gala.”

Pour connaitre le programme estival, rendez-vous à partir de ce vendredi 7 mai, sur le site festival-vezere.com.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire