L'actualité en continu du pays de Brive


“Le drive fermier répond à un vrai besoin social”

Photo Drive fermier Brive

Depuis le confinement, le Drive fermier de Brive a vu ses commandes littéralement exploser. Il a même mis en place un service de livraison qui se révèle très utile notamment pour les personnes âgées et qui rassure d’autant leurs familles.

“Nous avons entre 400 à 500 commandes par semaine, contre une centaine auparavant”, quantifie le directeur Nicolas Jaubert. A l’heure du confinement, les modes de consommation se mettent à changer et les ventes directes de produits locaux ont explosé. Le drive fermier de Brive comme ses homologues ont d’ailleurs du mal à assurer les commandes et ont du s’étendre. “C’est malheureusement une des vertus de cette crise sanitaire qui pousse les consommateurs à choisir d’autres modes de distribution et d’approvisionnement en se rapprochant de leurs producteurs.” Un engouement qui permet également à ces derniers d’écouler une production privée des marchés parisiens.

Photo Drive fermier Brive

“Les gens savent qu’ils s’agit de produits de qualité, provenant d’agriculteurs et de producteurs de la Corrèze, un peu aussi de la Dordogne et de la Haute-Vienne, et qui sont suivis par la chambres d’agriculture. Nous avons énormément de demande et nous avons du adapter notre logistique: nous avons augmenter la capacité de stockage et mis en place des livraisons.” Conséquence là aussi de la crise sanitaire, ces livraisons représentent la moitié des commandes. “Nous répondons à un véritable besoin social, notamment auprès de personnes âgées qui ne peuvent pas sortir ou ne veulent pas s’exposer”, insiste Nicolas Jaubert. “Pour beaucoup, ce sont leurs enfants souvent éloignés qui passent commande pour leur compte et les font livrer.”

Les commandes passent en effet uniquement par internet, en choisissant dans un catalogue d’environ 1200 références. Viandes, volailles, légumes, fruits, produits laitiers, miels, pains, boissons, plats cuisinés… Il suffit de créer son compte client, de faire son panier, de payer en mode sécurisé et de choisir son créneau de retrait. pour le Drive fermier de Brive, les retraits se font le vendredi après-midi dans la zone de Cana, à l’antenne de la chambre d’agriculture de la Corrèze, rue Jules-Bouchet., en respectant les mesures de distanciation protectrices. Les livraisons dans le bassin de Brive le samedi.

Nicolas Jaubert veut croire qu’il restera toujours quelque chose de cet engouement, une fois le confinement levé. C’est le combat qu’il mène depuis plusieurs années: “Il faut que les consommateurs continuent à privilégier les filières locales que ce soit par la vente directe à la ferme (cliquez ici)ou en drive, mais aussi dans les structures commerciales, du petit boucher à la grande surface qui peut aussi choisir de promouvoir ces produits de proximité.”

Plus d’infos et commandes sur drive-fermier.fr/brive.

Sur ce sujet vous pouvez lire notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire