L'actualité en continu du pays de Brive


Le docteur Bruno Abraham fait chevalier de l’ordre national du Mérite

Frédéric Soulier, Bruno Abraham et Jacques Chapou.

Le docteur Bruno Abraham, infectiologue à l’hôpital de Brive et chef du service rhumatologie, maladies infectieuses et tropicales, a reçu des mains de Jacques Chapou, médiateur de la vVlle de Brive et lui même détenteur de la même décoration, la médaille de l’ordre national du Mérite pour l’ensemble de son travail et notamment son action menée tout au long de la Covid 19 au sein de l’hôpital de Brive. Frédéric Soulier maire de Brive et président du conseil de surveillance de l’établissement, était également présent.

Photos Raphaël Josse

« C’est un grand honneur mais c’est surtout une marque de reconnaissance pour l’hôpital de Brive et l’ensemble de ses services et de son personnel. Cela a été un combat mené dès le 13 mars, et la découverte du premier cas de Covid en Corrèze, jusqu’à aujourd’hui et sans doute encore demain. C’est le travail de l’ensemble de l’hôpital qui est reconnu. L’hôpital de Brive a su parfaitement s’organiser », a assuré Bruno Abraham en amont de la cérémonie.

« C’est un parcours exemplaire » a souligné Frédéric Soulier, maire de Brive et président du conseil de surveillance de l’hôpital de Brive.

« De l’hôpital Necker à Paris où il a débuté en passant par celui de Dakar, Montpellier, puis Paris à nouveau aux côtés du docteur Willy Rozenbaum, codé-couvreur du VIH, puis Brive en 2004 jusqu’à aujourd’hui. Le docteur Bruno Abraham a eu un engagement constant au service de la cause médicale. Depuis 17 ans, le docteur Bruno Abraham a contribué à développer le service de rhumatologie, maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Brive. Tout en étant engagé dans d’autres fonctions. Notamment avec l’Afrique et l’hôpital de Bangui en Centrafrique dans le cadre d’un projet national de jumelage hospitalier articulé autour de la lutte contre le VIH. Tout cela démontre votre un engagement personnel. Mais vous avez également souhaité que cette cérémonie soit effectuée sous la forme du partage en mettant en avant l’ensemble des services et le personnel de l’hôpital qui a été en première ligne pendant la pandémie et qui est encore mobilisé. En tout cas le mérite ne tombe pas par le fruit du hasard », a conclu Frédéric Soulier.

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire