L'actualité en continu du pays de Brive


Le développement durable au cœur des préoccupations

Conférence de presse sur la semaine du développement durable.

La Semaine nationale du développement durable, qui se déroulera du 1er au 7 avril prochains autour de la biodiversité et de la croissance verte, trouvera un large écho à Brive grâce aux diverses actions mises en place conjointement par la Ville, l’Agglo et l’association des commerçants. “Nos territoires doivent se mettre à l’heure du développement durable et pour cela il est essentiel que la population soit associée à ces actions”, a commencé Philippe Nauche, maire de Brive et président de l’Agglo. Ainsi, la Ville et l’Agglo marchent main dans la main via leur Agenda 21, complémentaires, qui seront le fil rouge de cette semaine, “tremplin pour voir et penser la ville autrement”.

Soucieuse d’exemplarité en matière d’éco-responsabilité, la Ville s’est engagée voilà plus d’un an dans une politique de développement durable dans laquelle l’élaboration d’un Agenda 21 a une place déterminante. “Nous avons souhaité être en parfaite cohérence avec ce qu’a accompli l’Agglo“, a précisé Philippe Nauche, ce matin lors de la conférence de presse. “Pour l’élaboration de notre Agenda 21, nous nous sommes appuyés sur les axes que l’Agglo avait déjà dégagés : l’économique, le social, l’environnemental et un mode de gouvernance fondé sur l’exemplarité. Nous y avons ajouté l’enseignement, le sport et la culture qui sont propres à notre domaine de compétence”, a précisé Patricia Bordas, premier adjoint en charge du développement durable. Philippe Nauche et Patricia Broussolle, première vice-présidente à l’Agglo ont tout deux rappelé l’importance, pour que ce projet ne reste pas lettre morte, de la participation de la population: “Il n’aura de valeur que si les acteurs du territoire se l’approprient”. De plus, “l’Agenda 21 doit servir de cadre à l’ensemble des actions prises dans les territoires”, rappelle Patricia Broussolle.

Patricia Broussolles, vice-présidente de l'AggloLa signature d’une charte développement durable, le jeudi 1er avril, par le maire, Patricia Bordas, premier adjoint et les 30 référents développement durable mis en place dans les services municipaux, officialisera cette démarche. L’aboutissement sera la définition d’un programme d’actions sur trois ans puis sa mise en œuvre et son évaluation. 

Le travail conjoint de la Ville, de l’Agglo et de l’association des commerçants a permis l’élaboration de nombreuses actions, animations, expositions mais aussi des conférences pour la semaine du développement durable. Les Treize arches et les jeudis du garage s’associent à la manifestation en proposant une rencontre autour de l’énergie bois, le jeudi 1er avril. Le salon de l’habitat qui se déroulera du vendredi 2 au dimanche 4 avril, à l’espace des Trois Provinces, s’inscrit aussi dans cet élan durable.

Les enfants auront une place toute particulière dans la manifestation. Ainsi, de nombreux jeunes des centres de loisirs et des centres sociaux de l’Agglo sont allés découvrir la biodiversité in vivo, dans des sentiers à Saint Viance. Une découverte qui s’est poursuivie avec la création d’œuvres et qui donnera lieu à une exposition, inaugurée le vendredi 2 avril au Rex à 19h. Toujours du côté des enfants, le programme “Du champ à l’assiette” porte ses fruits et des animations autour des jardins de poche se dérouleront aux centres Jacques Cartier et Cap Ouest. Ces petits jardins d’un mètre carré permettront aux enfants d’observer la biodiversité qu’ils participeront à faire fructifier. Pour continuer cette liste non exhaustive, la médiathèque organise aussi des conférences et des expositions informatives autour du bois raméal fragmenté et sur le jardinage naturel du 30 mars au 24 avril. On peut retrouver tout le programme de la semaine sur le site de la mairie de Brive.

Bois raméal fragmentéL’association des commerçants du centre ville s’est associée à la semaine du développement durable aux côtés de la Ville et de l’Agglo. “On ne peut pas redynamiser le cœur de la ville tout seul et de plus, je suis particulièrement sensibilisé à cette thématique”, a affirmé ce matin Jacques Marouby, président de l’association des commerçants du centre ville. Ainsi, du 29 mars au 10 avril, des fleurs printanières mettront de la couleur devant les magasins du centre et les 2 et 3 avril, l’implantation de 3 jardins éphémères sur les places Hyllaire, du Civoire et autour de la Collégiale sera réalisée avec la participation du lycée horticole d’Objat. 

L’organisation de ces animations imposera des modifications de la circulation dans le centre de la ville. Des modifications temporaires réalisées en concertation avec les commerçants. Ainsi, la circulation devant la médiathèque sera coupée à partir du lundi 29 mars et de la rue de l’Hôtel de ville à la rue des Echevins à compter du 31 mars. D’autre part, comme la circulation autour de la Collégiale sera en grande partie coupée, les automobilistes au haut de la rue Carnot seront dirigés vers la rue de l’Hôtel de Ville et ceux arrivant par la place de l’Hôtel de ville le seront vers la rue Massénat et Gambetta. Ces modifications temporaires seront aussi un test grandeur nature qui permettra d’observer la façon dont les habitants s’approprient l’espace et les commerces en vue d’aménagement futurs”, a avancé la maire, “petit pas par petit pas”.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire