L'actualité en continu du pays de Brive


Le concert du Nouvel an révèle tous les talents du Conservatoire

intro repetition

Dernière ligne droite pour les élèves du Conservatoire. Ils répétaient ce week-end à l’auditorium Francis Poulenc le concert du Nouvel an qui se déroulera à l’Espace des Trois provinces dimanche 24 janvier à 14h30 (tarif: 8 euros). A noter qu’une répétition gratuite et ouverte au public se tient la veille, samedi 23 de 14h à 16h. Infos et réservations à la billetterie du conservatoire au 05.55.18.17.80.

directeur conservatoire“Je sais où ça ne va pas. C’est en 184. Il faut vraiment pousser dans le tempo, là on s’endort, c’est pour ça que ça ne va pas avec les danseuses”, explique Davy Dutreix aux musiciens. Des petits ajustements restent encore à faire à dix jours du concert mais pour le jour J, dimanche 24 janvier aux Trois provinces, tout sera fin prêt.

Entourés de leurs professeurs, les élèves des classes de chant, danse et orchestre symphonique, soit plus de 250 élèves âgés de 10 à 70 ans, se relaieront sur un programme décliné autour de deux motifs: Beethoven, Fauré et Stravinsky d’abord, la musique irlandaise ensuite avec une pointure du genre invitée pour l’occasion: Tiarnan O’Duinnchinn. Enfin, le défilé final sera une reprise : Les Mains d’or de Lavilliers.

repetition 1Projet phare du Conservatoire, qui est à la fois lieu de vie et de diffusion, le concert du Nouvel an est l’occasion de toucher un large public, près de 2.500 spectateurs en deux jours. “On existe car on se produit”, pose le le directeur du conservatoire Eric Sobczyk. Il offre également une belle vitrine du travail réalisé par les élèves depuis la rentrée. Un travail guidé non pas par l’élitisme, appuie le directeur, mais par “l’exigence et le plaisir”. Dans le cadre d’un parcours diplômant ou non, qui n’est d’ailleurs pas une voie de garage, assure-t-il, “tout le monde a sa place” et, grâce à des tarifs basés sur le quotient familial, “les cours sont accessibles à chacun”.

Il poursuit: “Fonctionnant sur un système de cycle de 3 à 5 ans, nous allons au rythme de l’élève. Notre but étant de l’aider à se révéler, à découvrir ses talents mais aussi sa place dans un collectif où il ne s’agit pas que de jouer de son côté mais aussi d’écouter.” D’où l’intérêt de créer un orchestre école: “Il y a un artiste enseignant à côté de chaque élève pour les cordes, un pour chaque pupitre chez les vents”. De même, bien que seul spécialisé dans la direction d’orchestre, le directeur met un point d’orgue à laisser “les professeurs qui en ont l’appétence et la compétence” aller au bout de leur projet avec les élèves. “Travailler avec différentes directions permet à l’élève d’acquérir plus de souplesse et d’adaptabilité”, des qualités importantes pour Eric Sobczyk pour qui “l’art est d’abord l’expression des différences.”

conseils aux danseurs

repetition 2

repetition 3

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire