L'actualité en continu du pays de Brive


Le CMJ présente son agenda 2010 au maire

Les élus du CMJ ce matin face à Philippe Nauche

Une séance du Conseil municipal des jeunes (CMJ) se tenait ce matin dans la salle du conseil municipal de la mairie. L’occasion pour les jeunes de présenter au maire Philippe Nauche le bilan de l’année écoulée et les projets pour 2010.

“Venir un samedi matin pour siéger plutôt que de rester au chaud dans un lit, c’est vraiment la preuve d’un engagement réel, et je ne peux que vous remercier du temps que vous consacrez au CMJ.” Face à Philippe Nauche, les jeunes élus, âgés de 14 à 25 ans, attentifs. Le bilan des onze actions de l’année écoulée a été présenté, de la scène ouverte à la fête du vélo, en passant par une conférence sur la résistance, un voyage à l’assemblée nationale ou une participation au Téléthon qui aura permis, avec l’aide de l’association “Philocrates”, de récolter quelque 600 euros.

Quant aux projets 2010, au nombre de onze, il touche les domaines de la culture, du sport, de la communication, de la solidarité et de l’environnement. Tour d’horizon:

  • Les élus souhaitent créer un site internet pour présenter le CMJ et ses actions. Le service informatique de la Ville les aidera dans la démarche. Par ailleurs, un nouveau logo devrait voir le jour. Un cabinet d’études pourrait travailler sur les premières propositions faites par les élus.
  • Le CMJ est associé au projet de compost commun, impasse Viallatoux, issu des déchets du self du lycée Cabanis.
  • Treize cendriers seront installés très prochainement aux abords des lycées de la ville. Il ne s’agit en aucun cas d’une incitation au tabagisme. L’idée est de répondre au problème de saleté des trottoirs devant les établissements.
  • Des “boîtes à livres” pourraient apparaître dans des lieux de passage. Accessibles à tous, gratuitement et 24h/24, ces boîtes accueilleraient des livres déposés par qui le souhaite. Et chacun sera libre de récupérer l’ouvrage pour le lire. Le CMJ souhaite ainsi “jeter de la culture dans la rue”, dans une ville marquée par la Foire du livre.
  • 1Le 13 mars, le CMJ organise une opération pour Haïti. Entre 7h et 13h, un stand sera installé sur le marché de la Guierle et des gâteaux et boissons chaudes seront vendus. Les fonds iront à l’UNICEF pour reconstruire des structures destinées aux enfants de l’île sinistrée.
  • Le 8 mai, au stade Leclère, de 14h à 16h, place au football avec un tournoi de sixte qui opposera des membres du CMJ à plusieurs équipes issues des services municipaux.
  • Le 29 mai, la scène ouverte, qui permet à des artistes locaux (chant, danse, théâtre, etc.) de se produire en public, se déroulera place de la halle de 14h à 19h30 (bulletin d’inscription à retirer au CMJ, aux Treize arches et à l’office de tourisme). Un partenariat avec les Treize arches a permis d’organiser un concert le soir même, à 20h30, à l’auditorium, avec le groupe (briviste d’origine) No named family et les joyeux drilles qui cartonnent sur le net, la chanson du dimanche.
  • Le 26 juin, place au graff, et aux arts graphiques en général. A l’instar de la 1ère édition l’an dernier, avec notamment le graffeur briviste Senzo, cette journée graff devrait être un succès. Douze artistes, d’Espagne, de Belgique, d’Angleterre et d’Italie sont d’ores et déjà annoncés.
  • Le 3 juillet, nouvelle édition de l’opération nettoyage des berges. Cette année, ce sera à la plaine des jeux de Tujac. Avant ça, du 6 au 11 avril, dans la hall de la mairie, une expo photo rappèlera l’action menée en 2009.
  • Le 20 novembre, le 21e anniversaire de la signature de la convention nationale des droits de l’enfant sera fêtée. La forme que prendra l’événement est encore en discussion.
  • Le 4 décembre, les membres du CMJ participeront une fois encore au Téléthon.

En conclusion, Philippe Nauche a incité les jeunes élus à s’engager encore plus intensément sur des sujets comme la future salle de danse et de musiques actuelles ou sur l’Agenda 21, au delà même de la participation du CMJ au comité de pilotage. “N’hésitez pas à être du poil à gratter, ne vous auto-censurez pas. Nous avons besoin de gens qui s’engagent et qui disent vraiment les choses aux élus.”

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire