L'actualité en continu du pays de Brive


Le Chili en partage et en aquarelle

En lien avec le festival Cinélatino proposé en ce moment au Rex, l’exposition des aquarelles de Fernando Concha Farias a été inaugurée hier soir au centre culturel et présentée par Francisca, la fille de l’artiste chilien. Jusqu’au 29 mars, entrée libre. Infos: 05.55.74.20.51 et sur le site du centre culturel.

L’esprit de Valparaiso au Chili plane en ce moment à Brive au centre culturel, transporté par Francisca, fille du peintre Fernando Concha Farias. “Cette exposition est le fruit d’une heureuse rencontre“, commence Marie-Hélène Culot bibliothécaire et documentaliste au pôle image. Alors que Francisca était passée au centre à la recherche de documents, la bibliothécaire, également titulaire d’une maîtrise d’espagnol, semble distinguer dans sa prononciation un léger accent. “Elle m’a alors dit qu’elle était Chilienne et dans la conversation m’a confié qu’elle était la fille d’un peintre. On avait déjà mis à l’honneur l’Argentine et le Mexique mais le Chili, jamais.” Un coup de chance. C’est à la faveur du festival Cinélatino et surtout de la projection du drame de Pablo Larraín: No sur la chute de Pinochet, que les aquarelles du père de Francisca ont pu trouver leur place  au centre culturel.

“C’est un grand plaisir de voir à Brive les œuvres de mon père et de pouvoir présenter ma ville aux Brivistes à travers ces aquarelles”, confie Francisca arrivée en France il y a 4 ans et installée à Brive depuis 6 mois où elle occupe un poste de vacataire. “Quand je vois ces tableaux, je revois ma ville, je la retrouve.” Une ville tout en inclinaison, particularité géographique que l’on retrouve dans les angles choisis par le peintre, mais aussi dans les nombreux escaliers, et même les funiculaires représentés dans les aquarelles.

Dans un style figuratif et impressionniste, Fernando Concha Farias qui a fait les Beaux-Arts au Chili s’attache tout particulièrement à rendre l’harmonie des couleurs et les contrastes de la lumière pour un rendu tout en douceur, en nuance. A l’avenir, les aquarelles du peintre chilien pourraient prendre pour décor Brive et certains de ses alentours comme Turenne ou Collonges-la-Rouge: “Mon père m’a demandé de prendre des photographies et de les lui envoyer pour qu’il se mette à travailler sur ces décors corréziens, depuis le Chili.”

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire