L'actualité en continu du pays de Brive


Le CABCL mise sur l’élite

Depuis le début août, l’association CABCL rugby a ouvert au sein du foyer des jeunes travailleurs sa nouvelle structure Elite pour les 16-18 ans. L’objectif de l’association en créant cette structure est de favoriser la pratique du rugby de haut niveau aux meilleurs joueurs locaux, régionaux et nationaux. Des jeunes pousses qui alimenteront demain le centre de formation et par la suite l’équipe  première.  La structure a été inaugurée cet après-midi.Le foyer  des jeunes travailleurs géré depuis le 1er septembre par le Centre communal d’action sociale retrouve une nouvelle jeunesse avec l’arrivée de jeunes joueurs de rugby âgés de 16 à 18 ans. Ils sont 26 venus des quatre coins de France à vivre au sein du FJT. Un établissement idéalement situé, proche du stadium mais aussi des lycées. En effet, ces ados ne sont pas lâchés dans la nature, ils bénéficient d’un encadrement sportifs mais aussi de tuteurs pour le suivi des études. “Les parents appellent pour les résultats sportifs, mais  aussi  pour connaître les scores sur les carnets de notes”, a précisé Alain Dubois, le président de l’association. Cette structure élite permet aussi au club de préparer l’avenir en formant des joueurs qui auront “le label issu de la formation française”. Les 40% de l’effectif d’une équipe du Top 14 doivent être issus des filières de formation françaises. Une démarche exemplaire et inédite au niveau national, en fournissant aux jeunes joueurs extérieurs à la région une prestation complète et de haut niveau tant du point de vue de l’accueil que du point de vue rugbystique et scolaire. Des critères intéressants et rassurants pour les familles.

Parmi les 26  joueurs qui ont élu domicile au FJT, Vincent, demi-d’ouverture, il est conquis par cette structure: “Pour le confort, il n’ y a rien à redire, je crois qu’il n’existe pas un autre club en France qui peut offrir de telles prestations. En plus, nous sommes encadrés pour les études et pour le sport“. Vincent est originaire de Bergerac, il fait une seconde générale et espère ensuite basculer en section scientifique. “Je veux réussir mes études, avoir mon bac et être plus tard joueur de rugby professionnel”, ajoute t-il encore. La feuille de route est toute tracée

La vie des résidents sportifs du FJT est ponctuée par la vie scolaire, les huit heures d’entraînement par semaine et les matchs en cadets ou juniors le samedi sous le maillot du CABCL. Cet après-midi,  Michel Da Cunha, vice-président du CCAS et adjoint au maire, Alain Dubois, président de l’association du CABCL rugby et André Pamboutzoglou, adjoint au maire chargé des sports ont mis l’accent sur l’exemplarité de cette initiative.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Mot clé

Laisser un commentaire