L'actualité en continu du pays de Brive


Le CABCL en quête de victoire à la Rochelle

Après deux semaines consacrées au Challenge européen, le Top 14 reprend ses droits ce week-end. Le CABCL se déplace à la Rochelle. Après l’acte manqué à Bourgoin, les Brivistes nourrissent de fermes intentions d’aller chercher un second succès à l’extérieur.En championnat les Brivistes n’ont plus gagné le moindre match depuis effectivement la sortie victorieuse à Paris face au Stade-français et cela commence à dater, c’était le samedi 11 septembre. Rien d’alarmant au demeurant, mais il va bien falloir à un moment ou à un autre renouer le fil de la victoire. Après l’acte manqué en Isére face à Bourgoin, ce déplacement à la Rochelle est une nouvelle opportunité pour faire enfler le capital point dont le compteur est bloqué sur le chiffre 17 depuis déjà pas mal de temps, un peu trop peut-être pour certains.

Les Corréziens abordent cette escapade sur le front de l’Atlantique avec ambition, tout en sachant que la tâche sera rude. Les Rochelais  ont mordu la poussière déjà à deux reprises à domicile face à Toulon et Biarritz. Ils n’ont plus la moindre marge de manœuvre et leur avenir dans le Top 14 passe par une “perf” demain après midi. C’est bien là tout le problème pour ces Brivistes qui coup sur coup prennent à l’extérieur deux équipes sur le fil du rasoir. Bourgoin jouait sa survie face à Brive et on sait ce qu’il est advenu,  demain la Rochelle joue sa peau en partie sur la réception des Corréziens. Le contexte est difficile, mais il faut faire avec, le CABCL est averti cette équipe de la Rochelle va aborder cette confrontation avec cet instinct de survie chevillé au cœur d’autant que tous les spécialistes s’accordent à reconnaître que le classement à la 11e place des maritimes ne reflète en rien leur réelle valeur. 

Dans le clan briviste, si la détermination ne fait pas l’ombre d’un doute il est  hors de question de rouler les mécaniques. ” On n’a pas le loisir de pouvoir faire des croix sur le calendrier et dire “on va gagner là”, et dire que l’on va chez un petit ce serait présomptueux de notre part“, assure Ugo Mola  qui dit aussi avoir été blessé par la défaite à Bourgoin:” je ne l’oublierai que si on gagne à la Rochelle”. Le CABCL joue gros demain après midi. Une nouvelle contre-performance viendrait semer du doute et lester les espoirs de terminer dans le club des six. A ce stade du championnat pour l’heure les cartes ne sont pas définitivement rebattues, mais attention à ne pas perdre la main. 

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire