L'actualité en continu du pays de Brive


Le Battle Group Bison est dissous

La place du  14 juillet s’est transformée cet après-midi en une place d’armes à l’occasion de la dissolution officielle du Battle Group Bison. Une manifestation à la fois solennelle et émouvante  qui s’est déroulée en présence des autorités civiles et militaires.Salut au drapeau, remise de médailles, prises d’armes, musique militaire, soldats au garde à vous, cette dissolution du Battle Group Bison  fort de 800 soldats a été marquée par une rare solennité. Sous un soleil généreux, la cérémonie s’est voulue un hommage à ces hommes et à ces femmes issus d’unité de la 3e brigade mécanisée dont le 126 e R I constituait le noyau dur. Durant cinq mois  800 militaires, ont conduit des opérations de sécurisation, de contrôle de zone et des missions au profit de la population. Le colonel Jérôme Goisque qui a été décoré de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile en vermeil a rendu un vibrant hommage à ces hommes. Le colonel Jérôme Goisque qui a été décoré de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile en vermeil” Ceux qui, quels que soient leur régiment, ou leur unité d’appartenance ont servi sous mes ordres sur le théâtre Afghan ont donné presque quotidiennement au chef que j’étais des motifs d’une extraordinaire fierté. Ils ont rempli leur mission avec le souci permanent de vaincre tout en maîtrisant leur force, avec le souci permanent d’alléger les souffrances de la population afghane et d’œuvrer à l’élaboration d’un avenir plus juste et plus humain aux gens du pays.” Le Commandant du 126e R I a aussi salué la mémoire de l’adjudant chef Hervé Enaux et du  major Thibault Miloche morts en opération.

Philippe Nauche a salué l’engagement des soldats:” Nous vous sommes reconnaissants de la mission que vous avez accomplie en Kapissa et dans la vallée de Subori et de la façon dont vous vous êtes acquittés de cette dernière. Je veux insister sur le fait que vous avez rempli cette mission en respectant les coutumes et les principes fondamentaux de la société afghane”, puis il a poursuivi :” Par ce respect, par la construction ou la rénovation d’écoles et de puits, par le souci permanent d’éviter d’éventuelles victimes civiles, vous avez démontré à la population que les forces présentes n’étaient pas là, comme ce fut le cas dans un passé assez proche, pour occuper durablement ce pays mais pour reconstruire un Etat trop longtemps resté sous le joug des talibans”.  Philippe  Nauche a aussi rendu hommage à son tour aux deux soldats tombés lors d’une opération; ” Nous ne les oublierons pas, nous n’oublierons jamais qu’ils ont sacrifié leur vie pour lutter contre le terrorisme “.

Cet  après-midi placé sous sceau de l’émotion et du souvenir s’est achevé par un défilé des soldats dans les principales rues et avenues de la ville.

***********

Vous pouvez lire aussi, sur le 126eRI, nos articles précédents:

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire