L'actualité en continu du pays de Brive


Le 1er siècle à l’îlot Massénat

archeologie-parking-1pano

Creuser un bon mètre et se retrouver 2000 ans en arrière, c’est ce que font en ce moment les archéologues de la société Hadès, un bureau privé d’investigation archéologique. Depuis plus d’un mois, ils fouillent le sol de l’îlot Massénat où doit trouver place un immeuble de logements avec activité commerciale en rez-de-chaussée et parking en souterrain.

 

archeologie-parking-4Ces fouilles préventives n’ont pour le moment pas amener de grandes surprises. Elles permettront cependant peut-être de se faire une idée plus précise de ce qu’était Brive au moyen-âge et à l’antiquité. Cette seconde fouille côté musée Labenche, après celle effectuée côté collégiale, se termine le 23 septembre, vendredi. Dans cette dernière ligne droite, archeologie-parking-5les archéologues travaillent des couches qui remontent à l’antiquité, l’époque gallo-romaine au 1er siècle après Jésus-Christ.

Ces traces ne sont pas vraiment une surprise pour eux car des sondages effectués il y a quelques années laissaient présager la présence de vestiges de cette époque, dans la partie nord de l’îlot Massénat. Les archéologues, pour l’instant, ont essentiellement trouvé des morceaux de poteries en terre cuite archeologie-parking-2et très peu, pour ainsi dire pas, d’objets plus personnels des habitants de ces temps reculés: couteaux, bijoux, etc… Néanmoins des études plus poussées des débris trouvés pourraient confirmer que nous nous trouvons là dans une zone à caractère artisanal. Les fouilles ont en effet permis de trouver des traces de scories de production métallurgique, du fer essentiellement.

Alors, village, zone artisanale car d’autres vestiges d’ateliers de potiers par exemple ont été trouvé lors de fouilles précédentes à proximité, grande ferme ou villa gallo-romaine? archeologie-parking-3Difficile pour le moment de trancher pour les archéologues qui vont avoir besoin de peaufiner l’étude de leurs trouvailles.

Pour le reste, tous ces murs que vous pouvez apercevoir en vous promenant autour de l’îlot Massénat sont pour l’essentiel des fondations et des caves de maisons du 19e siècle ou un peu plus vieilles. Et malheureusement, la profondeur de certaines d’entre elles, lors de leur construction, ont énormément endommagé, pour ne pas dire détruit, les vestiges les plus anciens qui se trouvaient là.

 

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire