L'actualité en continu du pays de Brive


Le 14 juillet sous une belle embellie

Le ciel menaçant n’aura pas dissuadé les Brivistes de venir célébrer la fête nationale. Ils étaient nombreux pour assister à la prise d’armes, davantage pour le défilé. Tel est bien le sens de ce 14 juillet: rassembler autour des composantes de notre nation et des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Même le soleil a rejoint ce diapason. Et les deux Rafale tant attendus ont fini par clore la cérémonie. Retour en images.

Photos Raphaël Josse et Marie-Christine Malsoute

“Le sens premier de la fête nationale demeure son unité, c’est la célébration de l’espoir“, a rappelé le maire Frédéric Soulier, en clôture du défilé qui a descendu l’avenue de Paris. “C’est la liberté de s’éveiller, l’union de tous les Français derrière les valeurs qui fondent la République, valeurs jamais acquises”, a emboité la préfète Salima Saa.

Car contrairement à une idée répandue, le 14 juillet ne célèbre pas la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, mais bien l’unité retrouvée, la réconciliation des Français, l’année suivante en 1790, avec la fête de la Fédération. L’éclaircie. Alors ce matin, personne ne boudait le plaisir de ce rassemblement porteur de meilleurs lendemains en ces temps de turbulences Covid.

Il régnait solennité mais aussi convivialité, partagées par les générations, enfants, adultes, grands-parents. Très émus, les jeunes membres du tout nouveau conseil municipal des enfants, arborant écharpe tricolore, vivaient là leur première sortie officielle. Illustration aussi pour ces futurs citoyens de cet “engagement pour les autres” cité par la représentante de l’État.

“Le 14 juillet, c’est retrouver le sens originel de la République, témoigner notre soutien à l’égard de celles et ceux qui sont chargés de notre sécurité et de notre liberté“, soulignait Frédéric Soulier. Tous ont été d’ailleurs été largement applaudis tout au long du défilé: militaires du 126e RI, nouveau chef de corps en tête, avec une 2e compagnie de retour du Mali, la promotion sortante de l’école de gendarmerie de Tulle, une grosse délégation de la protection civile fortement mobilisé dans cette crise sanitaire, la préparation militaire marine de Brive, policiers nationaux ou municipaux, la classe de défense et de sécurité du collège Jean-Moulin, les jeunes sapeurs pompiers et évidemment les sapeurs-pompiers eux-mêmes.

Comme de tradition, le défilé a été précédé par une prise d’armes au cours de laquelle ont été remises plusieurs décorations, une légion d’honneur, une médaille de bronze de la réserve volontaire, six médailles d’honneur des sapeurs pompiers. Un jour heureux et populaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire