L'actualité en continu du pays de Brive


L'art comme passerelle de mémoire entre les âges

Une rencontre entre générations entre les jeunes de Jean-Luçat et les personnes âgées d'Orpéa. DR

Dans le cadre de leur enseignement artistique, une classe de 6e de Jean Lurçat mène pendant tout le semestre un travail sur la mémoire, le souvenir et l’objet, qui débouchera sur une exposition. Un projet qui s’appuie sur l’intime et les amène à interroger des résidents d’Orpéa. Souvenirs, souvenirs !

 

Les collégiens interrogent les résidents. DR

“Fabrique de mémoire”, c’est le nom du projet multidisciplinaire mené par Joëlle Courvoisier, professeur d’arts plastiques au collège Jean Lurçat. Les plus impliqués sont ses élèves de 6e, mais le projet touchera tout le collège grâce à sa restitution par une exposition. Dans ce cadre, les jeunes ont déjà rencontré une première fois les personnes âgées de la résidence Orpéa.

L’idée, pour chacun, est de “faire la présentation d’un objet qui tient à coeur et d’en raconter son histoire”. Il ne s’agit pas seulement de mettre les élèves en présence des personnes âgées, mais bien de favoriser l’émergence d’un lien entre tous les protagonistes, de montrer que le dialogue entre jeunes et ainées est une source d’enrichissement et de plaisir réciproque.

“C’était un moment émotionnel, autant pour les personnes âgées qui ont laissé couler quelques larmes que pour les élèves, racontant avec émotion l’histoire de leur objet”, explique-t-on côté Orpéa. “Les jeunes ont pris le temps de bavarder, de partager avec les résidents un bon goûter avant de reprendre le chemin de l’école.”

Une journée riche en émotion, “chacun attendant déjà avec impatience la prochaine rencontre”.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire