L'actualité en continu du pays de Brive


Lancement du plan hiver

intro maraude

C’est à la Croix-Rouge que le préfet de la Corrèze, Bertrand Gaume, a lancé hier soir le plan hiver 2015-2016. Malgré la douceur actuelle des températures, ce plan a été démarré le 9 décembre dernier lors d’une réunion du comité de pilotage. Il permet de prévenir et de gérer les impacts sanitaires et sociaux liés à d’éventuelles vagues de froid. Le 115 demeure le numéro d’appel d’urgence, gratuit, pour toute personne voulant signaler une situation de détresse pour elle-même ou pour autrui.

 

cr4Ce plan, mis en place jusqu’au 31 mars, est destiné à protéger les populations les plus fragilisées, et en premier lieu, celles qui n’ont pas la possibilité de dormir à l’abri. Il repose sur un renforcement du dispositif des moyens d’hébergement et une plus importante coordination entre les services de l’Etat, les collectivités locales et les associations. Dans ce cadre, ce que l’on appelle la veille sociale, à savoir reconnaitre et identifier les personnes les plus en danger par rapport au froid, est primordiale et renforcée. L’accueil de jour de la Croix-Rouge, situé 7 avenue du 11 novembre, est à ce titre un partenaire incontournable.cr5

C’est pour cette raison que le préfet avait décidé de lancer le plan hiver dans les locaux de l’association, avant de partir faire une maraude dans les rues de Brive avec les bénévoles.

Première étape: la gare. Ils sont déjà 8 à attendre la camionnette, 5 hommes et 3 femmes. La présence de femmes seules à la rue est un phénomène de plus en plus courant. cr3

Une soupe, un café, une couverture, quelques aliments, des croquettes aussi pour les chiens, les bénévoles s’affairent, discutent avec les uns et les autres. “C’est une forme de suivi“, précise l’un d’eux, “car nous voyons assez régulièrement les mêmes. On voit ainsi l’évolution et, le cas échéant, on peut discerner de grandes situations de détresse avec peut-être une mise en danger de la personne”. Un travail que font également les médiateurs du CCAS.

cr1La gare, la poste, la Guierle, le camion de la Croix-Rouge y passe 3 fois par semaine, à la rencontre de ces gens qui n’ont plus rien, actuellement, un peu plus d’une vingtaine de personnes sur Brive. Des femmes, de plus en plus. Des jeunes aussi, plus nombreux, souvent en rupture familiale.

Le plan hiver porte à 104 le nombre de places disponibles, dans l’ensemble du département, pour accueillir les personnes sans abri, soit en centre d’hébergement et de réinsertion sociale, soit en foyers de jeunes travailleurs, soit en hébergements communaux. 104 places, cela peut s’avérer insuffisant même si bon nombre de ces personnes ne veulent pas en profiter, préférant rester à la rue plutôt que devoir suivre quelques règles de fonctionnement liées à ces hébergements. Il y a aussi le problème des chiens. Tout cela rend plus difficile le travail des associations.

Rappelez-vous : le 115. Numéro d’appel d’urgence et gratuit.

pano

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire