L'actualité en continu du pays de Brive


La voie verte trace son chemin

Nouvelle déconstruction en cours rue Marcelin-Roche. Une autre va suivre sur la rue de l’Ile du roi. Les bâtiments étaient situés sur le tracé de la future voie verte, une bande de 8 m qui longe la Corrèze. L’aménagement urbain en marche.

 

L’opération a débuté mi-janvier, d’abord par le démontage de tous les matériaux pouvant être récupérés. La démolition, certes plus longue, se veut plus intelligente, par tri sélectif afin de recycler au mieux les déchets de cette “déconstruction”. Désormais, la pelle est entrée en action et ses dents grignotent inéluctablement les étages de cet ancien bâtiment industriel. “Maintenant, ça va aller très vite”, estiment les ouvriers de l’entreprise Pouzol.

De l’autre côté de la rue, derrière leurs rideaux, les riverains suivent la disparition de ce qui fut leur vis-à-vis pendant des années. Quelques passants s’arrêtent. Les automobilistes ralentissent. L’opération va être rééditée de l’autre côté du pont des Rosiers, rue de l’Ile du roi, sur une bâtisse des plus insalubres. Des destructions en vue d’aménager une voie verte le long de la Corrèze, sur tout une bande de 8m entre les ponts de la Bouvie et du Prieur. C’est l’Agglo de Brive qui mène les négociations foncières pour s’approprier ces berges, et si besoin détruire le bâtiment empiétant sur le tracé. Le conseil communautaire a d’ailleurs validé en décembre dernier le projet et le lancement de la procédure préalable à la déclaration d’utilité publique.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire