L'actualité en continu du pays de Brive


La ville voit rose contre le cancer du sein

Fontaine rose

Octobre sera rose ou ne sera pas à Brive. Rose, comme l’eau de la fontaine de la fraternité et comme les vitrines de nombreux commerces du centre. Suivant l’élan insufflé par la Ligue contre le cancer, la ville se colore de rose ce mois-ci. Un message de solidarité vis-à-vis des femmes touchées par le cancer du sein en même temps qu’une manière de sensibiliser le grand public à l’importance du dépistage.

Octobre rose magasins3Ça n’aura pas échappé aux automobilistes tournant autour du rond-point de la Fraternité. Depuis ce matin, l’eau de la fontaine est rose. C’est l’œuvre de Bruno Tayant travaillant au service de structure d’appui de la Ville qui, sur une idée de la Ligue contre le cancer soutenue par la Ville, a distillé quelques gouttes d’un produit fuchsia biodégradable. Sans danger pour la santé ni l’environnement, il devrait colorer l’eau tout le mois durant.

Même tonalité dans le centre-ville où de nombreuses vitrines se sont déjà colorées de rose. Contacté par le président de la Ligue contre le cancer, Franck Peyret, conseiller municipal chargé du commerce, a fait circuler l’idée d’une vague rose par le biais des 5 associations des commerçants du centre-ville et très vite, elle a germé.

Octobre rose magasins1“Ce sont surtout les indépendants qui ont pu la mettre en œuvre, les vitrines des grandes chaînes étant contraintes au niveau national”, remarque l’élu. Des bonbons, des jouets, un tissu rose semblable dans les commerces de la rue de la République, un vase rempli d’une eau colorée qui devrait rejoindre les vitrines de la rue Farro… Qu’il s’agisse d’un seul accessoire ou que les commerces soit 100% rose, ils sont nombreux à avoir joué le jeu. “Une belle chaîne de solidarité est née, une véritable émulation plus forte que l’an passé où les initiatives étaient menées individuellement”, note Franck Peyret qui espère que l’effet domino poursuivra l’élan entamé dans le sens d’une ville rose.

A noter également que durant octobre, mois de la sensibilisation nationale contre le cancer du sein depuis maintenant 11 ans, certains boulangers corréziens participent à l’opération “Brioches aux pralines” en partenariat avec le pôle de cancérologie du centre hospitalier de Brive. Pour l’achat d’une brioche à 5 euros, 2,50 euros sont reversés au pôle de cancérologie pour la réalisation d’une salle de bain à visée thérapeutique pour les patients hospitalisés.

Sur Octobre rose, vous pouvez également consulter notre précèdent article:

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Mot clé

Laisser un commentaire