L'actualité en continu du pays de Brive


La Ville reçoit les deux premiers lauréats de la bourse jeunes

pano skype

Samedi après-midi, le maire de Brive Frédéric Soulier a invité dans son bureau les deux premiers lauréats de la bourse jeunes, Manon Fernandes d’Andria et Paul Robertière, pour une signature de convention. L’occasion d’officialiser l’aide de 1.600 euros que la Ville leur a attribuée pour les aider à finaliser leur projet de formation et accéder à l’emploi.

etudiantsDepuis son appartement au Canada, Paul Robertière, joint samedi par visio-conférence, a confié sa reconnaissance vis-à-vis de la Ville qui le soutient dans son parcours de formation. Comme lui, Manon Fernandes d’Andria s’est vue attribuer 1.600 euros pour financer son projet. D’ici 3 semaines, c’est pour l’Afrique du Sud, au Cap, qu’elle décollera.”Recevoir une aide pareille enlève un sacré poids“, détaille-t-elle en pointant la difficulté qu’il y a déjà à trouver un stage à l’étranger, mais peut-être plus encore à financer son coût, entre 3.000 à 5.000 euros en ce qui les concerne. La somme qui leur a été allouée après étude de leur dossier et application du barème associé à une grille de critères les aidera ainsi  à payer une partie de leur logement, du billet d’avion, des livres, etc, à vivre là-bas tout simplement.

Le coût important d’une telle entreprise peut constituer un véritable frein à sa réalisation. Pourtant, ce stage conditionne souvent l’obtention d’un diplôme. C’est le cas pour Manon qui se devait de réaliser un stage de 8 semaines à l’étranger pour valider sa dernière année d’école d’ingénieur, option génie industriel, à l’institut français de mécanique avancée de Clermont-Ferrand, réalisé en alternance dans l’entreprise Deshors. C’est de sa propre initiative que Paul Robertière, étudiant en 2e année d’école d’ingénieur, en génie civil, à Polytech, Clermont-Ferrand, a lui choisi d’accomplir le 9e semestre de sa formation à l’université de Sherbrooke au Canada. Une expérience unique riche d’enseignements.

les parents de paulChoisis en septembre par la commission d’attribution parmi 8 dossiers présentés car ils répondaient pleinement aux conditions d’éligibilité, (âge, niveau d’études, pertinence et originalité du dossier), les projets de stage de Paul et Manon viennent conclure leur parcours universitaire. C’est tout l’enjeu de cette aide, engagement de campagne du maire, que de finaliser un cursus universitaire et aider le jeune à accéder à l’emploi. Pour ce faire, une enveloppe de 20.000 euros annuelle a été allouée par la Ville à ce dispositif. Il va permettre d’accompagner entre 10 et 12 jeunes avec une aide allant de 500 à 2.000 euros, renouvelable une fois. “On espère avoir beaucoup de dossiers d’ici le 24 décembre, date de clôture de la deuxième vague d’attribution”, note Steve Clog-Dacharry, conseiller municipal chargé de la jeunesse et de l’emploi, “et notamment dans les secteurs des métiers de bouche, de l’artisanat d’art, de l’automobile et de l’entreprise personnelle. Nous serons vigilants à soutenir ce type d’initiative.”

Ainsi, entre garder ses étudiants, 2.162 en cette rentrée, et les encourager à enrichir leurs parcours en se formant ailleurs en France et à l’étranger, la ville devra trouver le juste équilibre. La solution se trouvant peut-être dans le télé-enseignement, cité par le maire Frédéric Soulier. “Rendu possible par le déploiement de la fibre optique sur le territoire, ce type de formations universitaires dans des domaines ciblés est à imaginer pour demain dans le cadre de la future grande région.”

Le dossier d’attribution ainsi que les conditions d’éligibilité et les modalités d’octroi de cette bourse sont disponibles sur le site de la Ville de Brive. La demande est à retourner avant le 24 décembre.

Sur les bourses jeunes, vous pouvez également consulter notre précédent article:

signature bourse

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Mot clé

Laisser un commentaire