L'actualité en continu du pays de Brive


La Traverse vous attend samedi 9 septembre

Au long de la journée des ateliers découverte : danse, théâtre, qi gong, yoga, tango… Un avant-goût de ce que va proposer ce tout nouveau studio qui vient de surgir au cœur des Chapélies, 1 rue César-Franck. On vous donne le programme et la genèse. Réservation obligatoire au 06.29.26.62.64 ou à movimentum@free.fr.

Le programme

Des ateliers découverte de 50 mn à tarif libre seront proposés au fil de la journée afin de découvrir les différentes disciplines qui seront enseignées tout au long de l’année sous forme de cours hebdomadaires et/ou ateliers ponctuels. Il y aura également des intermèdes musicaux. Une chorégraphie de la compagnie Movimentum clôturera la journée.

  • 9h30 qi gong,
  • 10h30 danse contemporaine,
  • 11h30 théâtre,
  • 14h yoga,
  • 15h atelier vocal,
  • 16h qi gong,
  • 17h tango,
  • 18h trio vocal
  • 19h par Juste là, une chorégraphie de la Cie Movimentum

C’est un nouveau studio d’expression au cœur des Chapélies, 1 rue César-Franck, juste sur le côté de l’école Thérèse-Simonet. Un lieu lumineux et calme, avec des grandes baies vitrées amovibles. Derrière ce lieu en devenir ouvert sur le quartier, aux rencontres et aux projets, l’association Movimentum et Marie Artaud. Un rêve qui se concrétise pour cette professeur de danse contemporaine et enseignante de qi-gong installée à Brive depuis une quinzaine d’années. “Avant, sur ce terrain, il y avait un potager. Je veux que ce soit un lieu où l’on se sente bien. Il est déjà habité par tous ceux qui ont participé aux travaux. Il va se construire avec les rencontres et les propositions. Ça va se faire naturellement.” D’où le nom qu’elle lui a donné : “du potager à une salle de danse, on traverse le temps, les fonctionnalités…”

La construction auront quant à elle nécessité plus d’un an de travaux. Si le gros œuvre a été réalisé par des entreprises, tout le reste est le fruit d’un beau chantier participatif côté jardin comme côté cours, avec un souci écologique. Une soixantaine de personnes de tous âges, adhérents ou amis, ont apporté leur concours pour déblayer la parcelle, la niveler, assurer l’intendance, fabriquer et répandre le revêtement des murs intérieurs : “Ils sont recouverts d’un mélange de la terre même du terrain, de paille et de crottin de cheval. Ça offre un confort thermique et procure de la clarté”, explique Marie Artaud. Le rendu est sobre, naturel et chaleureux. Un règne de la matière dans son authenticité jusqu’au souci du détail. Dans les vestiaires, les paternes en ardoise ont même été artistiquement disposées par l’ami plasticien Thierry Jaud.

“Le lieu est conçu pour se ressourcer, créer et échanger, le temps d’un cours, d’un stage ou d’une résidence de création.” La Traverse invite ainsi à une intériorité nourrie par l’extérieur, avec une belle ouverture sur le quartier qui l’entoure. Alors comme on dit de par chez nous: finissez d’entrer.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

quinze − 3 =