L'actualité en continu du pays de Brive


La tête dans les étoiles

Christophe Galfard débute sa conférence

C’est avec Christophe Galfard que s’est ouverte en début d’après-midi la série de rencontres qui vont rythmer pendant trois jours cette foire du livre 2010. L’auteur astrophysicien a entrainé son jeune public dans l’histoire cosmique, de la naissance des étoiles aux nuages du ciel. Quand la science offre sa part de rêves, le soleil a fatalement rendez-vous avec la lune…

le publicQuelque 300 scolaires qui s’impatientent devant le Rex, ça fait forcément du bruit. Beaucoup! Des classes entières venues de divers établissements de Brive et des alentours pour rencontrer Christophe Galfard. Qui aurait pensé qu’un doctorat en physique théorique, l’un des rares obtenus sous la direction du célèbre astrophysicien Stephen Hawking, puisse déplacer autant de jeunes? Justement si, car le scientifique est aussi l’auteur d’un roman autant fantastique qu’éducatif Le Prince des nuages qui vous catapulte tout droit dans les étoiles et se taille un franc succès chez les jeunes: “On l’a dévoré. L’histoire est belle et elle permet de mieux approcher les sciences”, s’accordent des élèves en 4e au collège d’Egletons.

“En plus, il est beau”, soupire Ambre. Hochements approbateurs autour d’elle. “J’aimerais savoir s’il s’est inspiré de quelqu’un pour son héros Tristam?”, veut lui demander Anaïs. “Moi, je voudrais connaître la suite de l’histoire”, espère Clara. Raté! L’auteur n’était pas venu discourir autour de son livre ni de la suite – “Je ne l’ai pas encore écrite et je travaillais encore dessus en venant en train” -, mais de la science que son roman contient.

Les collégiennesEntre photos de voie lactée, d’étoiles qui explosent ou de nuages de poussières, le jeune savant a conquis son public de façon incandescente. Sa passion est contagieuse. “Les scientifiques sont des gens qui ont un imaginaire incroyable et qui s’alimentent de leur propre passion”, s’enthousiasme l’auteur. “J’essaie de changer ainsi la perception que les jeunes se font des sciences. Et je découvre ce même enthousiasme autant auprès des filles que des garçons. En plus aujourd’hui, on a des moyens techniques de voir des choses à des années lumières!” Un voyage inter-galactique réussi.

Pour connaitre les heures des rencontres, forums, remises de prix… vous pouvez consulter le site de la Ville brive.fr.

La salle sous la voute céleste

Christophe Galfard dans le ciel toilé

Jupiter

Saturne

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire