L'actualité en continu du pays de Brive


La Taverne de l’Empereur : Un bistrot ambiance médiévale ouvre ses portes à Brive

Vous l’avez sûrement déjà croisé dans les rues de Brive habillé en mousquetaire ou chevalier. À 19 ans, Virgil Magot troque sa cotte de maille pour le tablier en ouvrant un restaurant au genre particulier La Taverne de l’Empereur, un bistrot à l’ambiance médiévale et inspiré par l’univers de Tolkien. Rencontre.

« Depuis le lycée, j’avais ce fantasme de monter un restaurant », raconte Virgil Magot. Le passionné de fantaisie et du Moyen-Âge propose un nouveau concept à Brive avec un bar/restaurant médiéval, La Taverne de l’Empereur, avenue Edouard-Herriot, en face de la pharmacie Lafayette. Tout droit sorti d’un livre de Tolkien le jeune homme réalise son rêve, lui qui a l’habitude de déambuler dans les rues de Brive vêtu été comme hiver d’une véritable cotte de maille de 15 kilos, ou encore affublé de la tenue de Cyrano de Bergerac. « Un peu plus passe-partout », ironise t-il. C’est pour lui, un moyen d’exprimer sa personnalité surprenante. « Quand je mets un jean et une chemise, j’ai l’impression d’être déguisé », glisse t-il en ajoutant qu’il portera des tenues médiévales pour servir les clients. Dans un décor situé entre le pub anglais et la série Games of Thrones, Virgil a décidé d’ouvrir un restaurant unique où les visiteurs pourront se plonger dans l’atmosphère folklorique de l’époque, tout en dégustant des petits plats maison ou en buvant une cervoise.

Souvent un établissement est à l’image de son propriétaire. C’est avec le festival du fantastique et de l’imaginaire Aïcontis de Meyssac que Virgil a découvert sa passion pour l’univers médiéval. Après une démonstration de forge au festival, il a décidé d’en faire son métier en poursuivant dans un CAP ferronnier d’art à Nice et en suivant une formation de tailleur de pierres. Il pouvait ainsi conjuguer sa passion, sa personnalité avec des compétences et des métiers liés à une époque qu’il admire. Mais lorsque l’occasion s’est présentée, il a préféré poser le marteau de forge et le burin pour se consacrer à son rêve : ouvrir un restaurant.

L’intérêt de Virgil pour le Moyen-Âge se reflète dans chaque détail de La Taverne de l’Empereur. Tout a été pensé pour recréer l’atmosphère authentique d’une taverne : un marteau en bec de corbin qu’il a fabriqué lui-même, un haume de chevalier, une épée… « La décoration va s’étoffer au fil du temps », promet Virgil. Même la musique renvoie à une ambiance de saga tolkienienne. Le passionné du Moyen-Age est avant tout un passionné d’Histoire. Le logo de l’établissement et le nom sont une référence à plusieurs Empires : Rome, Napoléon, Games of Thrones et même Star Wars.

Après s’être formé à la restauration et au service, à 19 ans, alors qu’il s’agit souvent de l’âge de l’insouciance et de la liberté, Virgil n’a pas peur de mettre, à première vue, sa jeunesse entre parenthèse et devenir chef d’entreprise. « Pour les gens, la jeunesse c’est la liberté, moi je pense qu’on est libre tout le temps et ouvrir ce restaurant c’est mon choix donc je ne perds rien ».

Pour Virgil, la satisfaction des clients est primordiale. Il recherche des produits locaux et de saisons qui seront cuisinés par le chef Guillaume Rey. Maintenant que les températures se réchauffent et que les journées s’allongent, la terrasse de 30 couverts à l’arrière du restaurant promet un cadre enchanteur pour déguster les plats. Le prix du plat du jour est attrayant, 10,50 euros et le verre de vin est offert (ou une autre boisson).

Avec la Taverne de l’Empereur, Virgil Magot encre son univers fantastique dans la réalité et ouvre son monde imaginaire aux autres en leur proposant une immersion totale. Une expérience insolite attend les amateurs de l’époque médiévale et ceux qui ont envie de la découvrir tant dans l’ambiance que dans l’assiette.

Virgil déborde d’idées, plusieurs projets sont déjà prévus comme des partenariats avec d’autres commerces brivistes, la librairie Bulles de papier et le magasin de jeux de sociétés Le Gobelin, par exemple.

La Taverne de l’Empereur, 22 avenue Edouard-Herriot, ouvert du lundi au mardi de 7h à 22h et jusqu’à 2h du jeudi au samedi. Fermé le mercredi et le dimanche. Pour plus d’informations 06.95.74.75.86.

Instagram : @la_taverne_de_lempereur.

Texte et photos : Esther Croze

 

brivemag.fr

brivemag.fr

2 commentaires

Laisser un commentaire

deux + un =