L'actualité en continu du pays de Brive


La Sainte-Cécile joue Isis opéra

Pour son concert de printemps, et pour marquer ses 160 printemps, l’Harmonie municipale Sainte Cécile présente dimanche 2 avril à 16h au théâtre municipal Isis Opéra, une œuvre particulière qui a été écrite en 1891… par un ancien maire de Brive. Entrée à 12 euros (demi-tarif sous conditions). Infos et billetterie au 05.55.18.17.80 ou conservatoire@brive.fr.

Isis Opéra a en effet été écrite en 1891 par Elie Breuil, musicien confirmé et qui fut maire de Brive de 1906 à 1908. L’ouverture de l’opéra avait été spécialement composée pour l’Harmonie Sainte Cécile et le reste de l’œuvre pour un orchestre symphonique. Julien Grostin, actuel chef d’orchestre de la Sainte Cécile a arrangé l’ensemble de l’œuvre pour orchestre d’harmonie, chœur et 4 solistes. Les chœurs du conservatoire participeront donc aussi à ce concert.

L’occasion de revenir sur l’histoire de cet ensemble, de fanfare devenue Harmonie. La fanfare a été créée en 1863 par des notables de Brive, en fait pour concurrencer celle de Tulle. Depuis des générations de Brivistes sont passées par cet ensemble avec un turn-over d’une quinzaine de musiciens chaque année. Loin d’être une vieille dame, l’Harmonie a su, au fil de 160 ans, garder l’esprit toujours très vif, mélangeant les genres passant avec autant d’entrain du classique aux musiques de films, de cartoons ou au jazz, tout en tissant des ponts avec d’autres formations. L’engouement du public témoigne de la qualité de cet ensemble et de l’éclectisme de son répertoire. L’Harmonie accompagne aussi avec tout autant de sérieux les diverses cérémonies commémoratives. Service municipal, elle a aussi gardé une part associative avec une amicale qui assure une convivialité entre les membres.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

12 − 2 =