L'actualité en continu du pays de Brive


La Ressourcerie Gaillarde se met à l’heure d’été !

Ouverte en octobre dernier, la Ressourcerie Gaillarde, située boulevard Pompidou dans le quartier des Chapélies, propose un programme varié de “cuisine anti gaspi”, “ateliers construction de meubles palettes” ou encore de “disco soupe” en partenariat avec des assos locales. Pas le temps de se reposer au soleil cet été: la philosophie “Zéro Déchet, je m’y mets” compte bien faire briller les bonnes idées… et faire bouger les intéressés!

“Nous voulions proposer des actions de sensibilisation à un mode de consommation plus vertueux“, explique Fabrice Rougerie, le directeur de la Ressourcerie qui emploie douze salariés. À ses côtés, Laurine Faure, chargée de réduction des déchets au SIRTOM et Anne Camus, fondatrice de l’association Zéro déchets, passionnée de “beauté au naturel”, s’accordent: ” Il faut sensibiliser au gaspillage alimentaire en donnant des solutions pratiques, c’est l’éducation populaire“.

Comment fonctionne la Ressourcerie? Une vingtaine de bénévoles fait équipe avec les salariés. Ils récupèrent, nettoient, rangent les meubles, livres, bibelots que les volontaires donnent gratuitement. “Plutôt que de jeter leurs objets, les gens viennent faire des dons. Il arrive parfois qu’ils vident une maison, par exemple, après un décès”, explique le directeur en montrant quelques buffets anciens. “Certains ont de la valeur: nous les revendons mais à un prix très abordable; pour d’autres articles, le prix est libre.” La philosophie de la Ressourcerie est la solidarité et la “conso responsable”. “C’est aussi un lieu d’échanges, de rencontres“, précise l’équipe. “Plutôt que de déserter la ville, nous proposons des animations pendant l’été, entre juin et août.”

Dès ce week-end, ce sont deux ateliers dédiés au tri des déchets et à la fabrication du compost qui devraient attirer les curieux (prix d’entrée: 2 euros). Le 23 juin, les intéressés pourront se mettre en mode “relooking de meubles” avec une séance peinture et customisation. En juillet, place à la cuisine anti-gaspi, à la construction de meubles en palettes ou encore à la réalisation de sacs de plage à partir de tee-shirts.

En août, même état d’esprit: “Le 4, nous proposons une soirée Disco Soupe. Le principe est simple: nous préparons une soupe avec des invendus et nous faisons la fête”, lance Fabrice Rougerie. Le 21, un atelier “et ça, j’en fais quoi” permettra aux curieux d’en apprendre encore un peu plus. “On oublie qu’on peut tout réutiliser. Par exemple, une peau de banane sert à cirer ses chaussures”, détaille Anne Camus. En parallèle, et pendant tout l’été, un “repair café” sera également en entrée libre. Petit électroménager, vélos, couture: les bénévoles partageront leur savoir-faire pour remettre à neuf des objets divers.

Pour le programme détaillé, rendez-vous sur la page Facebook A Tout Venant et Zéro Déchet Brive.

 

Elise Bonneval, Photos : Diarmid COURREGES

Elise Bonneval, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire