L'actualité en continu du pays de Brive


La P’tite Cocotte

Maxime et Anne-Cécile Paillaud viennent tout juste d’ouvrir 43 rue de la République un restaurant qu’ils ont joliment baptisé du surnom de leur fille: La P’tite Cocotte. Ils y proposent une cuisine simple et authentique qui privilégie les produits en circuits courts.

“La p’tite Cocotte, c’est le surnom de notre fille et nous avons aussi toujours à la carte une entrée, un plat et un dessert en cocotte gourmet“. L’un et l’autre ont 30 ans mais ce duo à la ville comme au boulot a déjà sillonné l’hexagone et la diversité du métier: “Pour commencer 3 ans dans deux établissements au Futuroscope, puis en semi-gastronomique dans le Lubéron, ensuite de la restauration d’entreprise et de collectivité… Paris, Périgueux…”, égraine Maxime. Lui est cuisinier de métier, Anne-Cécile travaillait dans l’audiovisuel. Lui assure donc naturellement les fourneaux et elle la salle.

Ils ont ouvert ce 29 janvier, avant-hier, et affichent le sourire radieux de ceux qui entament une nouvelle vie. Il y a pourtant 3 mois de cela, ils ne connaissaient pas Brive. “Un peu la Corrèze vers Argentat pour les vacances”, avoue Anne-Cécile. “On cherchait une ville à taille humaine où s’installer avec notre fille.” Avec l’envie aussi d’avoir son propre restaurant. “On a eu le coup de cœur pour ce local. L’emplacement est idéal, en plein cœur de ville, dans une rue redynamisée.”

Les travaux n’ont pas trainé: en un mois, l’ancienne boutique de design puis de produits portugais s’est métamorphosée en un lieu convivial alignant une salle de 30 couverts prolongée par un petit salon en alcôve. Pour la décoration, ils ont fait appel à du local et notamment à l’esprit créatif de la fleuriste Un Brin de verdure. À peine arrivés, Anne-Cécile et Maxime se sont rapidement constitués leur carnet de bonnes adresses pour servir leur philosophie du “plus naturel possible” et du “moins de gaspi“.

“Nous proposons une cuisine simple et authentique, nous privilégions les produits frais et de saison, issus le plus possible de circuits courts. Nous travaillons avec Le Pré d’à côté, un regroupement de producteurs et notre pain vient d’un boulanger sur le marché.” Le couple s’inscrit dans une démarche environnementale, jusqu’au petit détail qui fait la différence en bout de chaîne: “Par exemple nos serviettes en papier sont compostables et nous réfléchissons au compostage de nos biodéchets”.

Côté cuisine, le midi en semaine compte toujours une formule du jour (entrée-plat ou plat-dessert, le menu complet ou seulement le plat) ou une assiette du boucher. Une carte plus complète pour le soir.

La p’tite Cocotte est ouverte du mardi au vendredi de 12h à 14h, également le soir les jeudi, vendredi et samedi ainsi qu’en brunch le samedi de 10h30 à 14h. Infos au 05.55.87.56.42, sur Facebook et bientôt sur le site la-petite-cocotte.fr.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

4 commentaires

Laisser un commentaire