L'actualité en continu du pays de Brive


La police municipale veille au port du masque

Révolu le contrôle des attestations de sortie. Depuis le déconfinement, la police municipale a versé dans le respect du port du masque à bord des bus. Elle intervient aussi pour régler dans ce cadre quelques conflits d’accès aux commerces. Sans faiblir sur ses missions de sécurité, salubrité et tranquillité publiques. Le point sur ces deux derniers mois pendant lesquels le service n’a jamais baissé la garde.

 

Photo archives MCM

Dans les rues, ils étaient en première ligne. Tout comme leurs collègues nationaux avec lesquels les policiers municipaux ont mené des opérations coordonnées de contrôles d’attestation de déplacement dérogatoire. “Nous avons fait preuve de pédagogie, discutant avec les contrevenants, rappelant les enjeux, ce qui était autorisé ou non,” explique Laurent Tronc. Mais pour certains, cela n’aura pas suffit. “Nous avons dressé 273 verbalisations pour défaut d’attestation“, chiffre le responsable. 273 pour la seule police municipale. “Et ce au bout de tout une phase préventive assortie de nombreux rappels”, précise-t-il.

Si majoritairement, les Brivistes ont respecté les consignes pour endiguer la pandémie, quelques uns se sont en effet montrés franchement récalcitrants: “Sur les 273 verbalisations, 20 ont été verbalisés 2 fois, 5 entre 3 et 4 fois et 2 plus de 5 fois”, détaille Laurent Tronc.

La population étant confinée, nous sommes aussi intervenus pour des problèmes de voisinage et de nuisances sonores. Nous avons aussi assuré la surveillance des zones commerciales et artisanales avec les commerces fermés, nous étions vigilants aux déplacements injustifiés de personnes qui pouvaient être en repérage.” La police municipale n’a pas faibli non plus dans l’assistance aux personnes fragilisées, celles dépendant par exemple du Centre communal d’action sociale qui assurait auprès d’eux un suivi téléphonique. “Nous sommes intervenus dès qu’une personne ne répondait pas à l’appel des collègues du CCAS pour vérifier si tout allait bien.”

Le service s’est ainsi recentré sur ses missions prioritaires de sécurité, salubrité et tranquillité publiques. “Nous avons fonctionné à plein effectif, comme le reste de l’année, en tournant en 3 équipes, matin, après-midi et nuit. Sans oublier nos collègues ASVP très présents sur le domaine public pour renseigner la population.”

C’est aussi dans le cadre de ces missions que les policiers municipaux sont encore sollicités pour le déconfinement. “Nous sommes présents sur les lignes Libéo afin de veiller au respect du port du masque, obligatoire dans les transports publics. Certains commerces conditionnent aussi leur accès au port du masque et il arrive aussi la situation s’envenime avec des clients… et nous devons intervenir.”

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire