L'actualité en continu du pays de Brive


La Nuit du droit va éclairer un procès d’assises

Le tribunal de Brive participe pour la deuxième fois à la Nuit du droit, mardi 4 octobre de 18h à 21h30. Au programme: un procès de cours d’assises qui jugera comme pour de vrai le crime mis en scène l’an dernier dans le cadre de la même manifestation. C’est l’occasion d’entrer au palais et de mieux connaître la justice et la diversité de ses métiers. Attention, le nombre de places est limité et la réservation obligatoire à accueil.covid-19.tj-brive-la-gaillarde@justice.fr ou au 05.87.49.32.00.

Saison 2 pour la Nuit du droit portée par le Conseil constitutionnel. Le palais de justice de Brive vous ouvre à nouveau ses portes pour voir le droit sous un tout autre jour. “L’an dernier, l’événement avait rencontré un grand succès, tant auprès du grand public que des scolaires et nous allons nous inscrire dans la continuité du scénario que nous avions proposé”, explique Blandine Cluzeau, directrice du greffe. Le “clou” du spectacle était alors une scène de crime avec tout le travail qui se met en place pour en découvrir le ou les auteurs.

“Cette fois, nous allons organiser un procès de cour d’assises fictif pour juger l’accusé de ce crime. Il se tiendra dans la salle d’audience.” Greffier, procureur de la République, avocat de la défense, partie civile, jurés, témoins, dessinateur judiciaire… chacun jouera son rôle comme pour de vrai histoire de mieux vous éclairer sur la justice car cette Nuit qui en est à sa 5e édition, a en effet pour objectif de faire mieux connaitre le droit, ses principes, ses métiers et les institutions qui les incarnent à travers des événements aptes à sensibiliser tous les publics.

“Du procès à la peine: quelle est votre intime conviction?” servira de thème à cette soirée particulière. Des expositions et des stands se dérouleront en amont du procès, de 18h à 20h, afin de vous familiariser avec cet univers. Le procès proprement dit se tiendra de 20h à 21h30. Le nombre de places est limité à 80 personnes.

On peut déjà lancer les conjectures pour la saison 3, en 2023. Un 4 octobre toujours. Et savez-vous pourquoi cette date a été choisie? Tout simplement parce que le 4 octobre est le jour anniversaire de notre Constitution, celle de 1958, clé de voûte de notre 5e République. Quelle meilleure date pour encrer cet événement et mettre en avant ce droit, souvent mal connu des concitoyens, régulièrement caricaturé par les films ou séries et qui régit pourtant tous les aspects de notre vie ?

Plus d’infos sur cet événement national sur lanuitdudroit.fr.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

treize + 7 =