L'actualité en continu du pays de Brive


La montgolfière restera à terre

La mongolfière

L’une des animations phares et inédites de ces journées du patrimoine à Brive vient de se dégonfler comme un ballon de baudruche. La faute au temps. Les vols captifs de la montgolfière prévus dans le programme n’ont pas eu lieu aujourd’hui. Demain non plus, ils n’auront pas lieu.

“C’est rapé”, se désolent Henri et Frédéric, les professionnels de Corrèze Montgolfière. Le ballon aurait dû décoller aujourd’hui et demain sur la Guierle mais la force du vent aujourd’hui et les risques d’averse demain ont eu raison de cette animation. “Normalement, le vent tombe en fin de journée. Exceptionnellement ce soir, il a redoublé de force et arrive en tout sens. Il est trop dangereux dans ces conditions de faire décoller 1.200 m2 de voilure et un ballon chargé de trois tonnes d’air. Si une rafale arrivait dessus, nous serions incapables de contrôler le ballon”, expliquent Henri et Frédéric.

Dommage. Pour autant, les festivités se poursuivent ce soir, notamment avec la visite guidée du centre-ville historique, sur le thème “Brive historique et magique” par les élèves du BTS tourisme du lycée Bahuet. De 20h30 à 23h. La visite se terminera par une présentation et une audition de l’orgue J.B. Stöltz de la collégiale Saint-Martin par Charles Balayer. Infos et inscriptions: 05.55.18.18.50.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

2 commentaires

  •    Répondre

    Ne serait-ce pas plutôt les voitures mal stationnées qui gênaient l’installation de la montgolfière ?? Et le non enlèvement de celles-ci par les services municipaux incompétents.

  •    Répondre

    Il faudrait plutôt parler d’incivilité de la part des automobilistes contrevenants! L’information avait bien été mise en place 7 jours avant par les services municipaux, comme l’exige la législation, et temporairement déplacée le temps du marché. Les dits services ne pouvaient faire procéder à l’enlèvement qu’à partir de l’heure exacte mentionnée sur l’arrêté soit 16h30. Ils ont d’ailleurs tout fait pour retrouver les propriétaires des véhicules pour laisser place à la montgolfière. Sauf que le vent en avait décidé de jouer autrement.

Laisser un commentaire