L'actualité en continu du pays de Brive


La Métairie des arts : un lieu de création et de résidence

intro meterie arts. DR

C’est ce jeudi 11 juin à 19h30 qu’ouvrira dans le bourg de Saint-Pantaléon de Larche un nouveau lieu qui accueillera les artistes pluridisciplinaires, pour des événements comme en résidence de création: la Métairie des arts. Une soirée inaugurale entre visites, expositions et chorégraphies. Entrée libre.

meterieLes pierres sont anciennes, mais la démarche originale. L’association Images Plurielles portait le projet depuis 2011. “C’est l’aboutissement de plusieurs années de réflexion. Et le commencement d’une ouverture”, se réjouit la vice-présidente Dominique Plas. Il aura fallu 2 ans de travaux pour que le lieu soit viabilisé. Cette Métairie regroupe une grange de 200m2, un espace paysager, de quoi loger les artistes et une maison d’habitation déjà occupée par un artiste.

Mathieu Roth Le Gentil. Photo DR“C’est un lieu destiné à accueillir des artistes pluridisciplinaires, du spectacle vivant, des arts visuels, des arts plastiques… C’est un lieu de travail, mais aussi de vie pour des résidences.” Bref un lieu habité et à habiter, en constant devenir. Les artistes en résidence devront honorer des rendez-vous avec le public et/ou les scolaires pendant et à la fin de leur création.

Mathilde Rader. Photo Mathieu Roth Le GentilPour l’inauguration, l’association a évidemment jouer la carte créative. A travers d’abord deux expositions: celle du photographe tulliste Pierre Soulier, passionné de nature, qui a saisi oiseux et insectes, celle de Mathieu Roth Le Gentil, à partir de photos prises aux abattoirs de la zone de La Nau et qui mêlent minéral et organique. “Quelque chose d’assez puissant et insolite.”

Place aussi au spectacle vivant à travers plusieurs créations: le duo des deux chorégraphes Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, venus spécialement de Nantes, un solo de la danseuse Mathilde Rader et une performance dansée d’Estelle Olivier accompagnée de l’accordéoniste Sébastien Farge.

Dès septembre, la Métairie des arts accueillera sa première résidence. “Résidance” pourrait-on dire puisque la compagnie Pichenibulle viendra y revisiter sa création Danse vertical. Elle accueillera également pour les journées du patrimoine les œuvres d’un peintre aujourd’hui disparu, Bernard Delangue.

En attendant le site internet en cours de création, plus d’infos au 06.20.13.59.40.

Estelle Olivier. Photo Mathieu Roth Le Gentil

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire