L'actualité en continu du pays de Brive


La médiathèque respire mieux

intro mediatheque reamenagee

C’est un grand vent de réorganisation qui a soufflé à la médiathèque toute cette semaine de fermeture. Du jamais vu depuis plus de 20 ans. Le service de lecture a entièrement repensé ses espaces pour tenir compte de ses publics et de leurs pratiques. Une meilleure fonctionnalité qui rime aussi avec plus de luminosité et de confort. Rendez-vous dès la réouverture mardi 8 mars pour constater la belle transformation.

 

visite mediathequeMême si on savait ce qui se tramait derrière les vitres occultées de la médiathèque (nous vous l’avions dévoilé dans notre article de mardi dernier La médiathèque bouge tous ses volumes), difficile de visualiser le rendu de cette restructuration. Ce matin était donc organisée une visite pour la presse et force est de constater que le lieu “respire” mieux.

“On n’a plus le sentiment d’être écrasé par la profusion de rayonnages en alignement”, observait Jacques Veyssière, conseiller municipal en charge de la politique du livre. Et pour cause: tous les rayonnages ont été abaissés et espacés, ouvrant la vue et libérant les perspectives. Le lieu y gagne indéniablement en luminosité, en lisibilité et en circulation.

La dernière fois qu’on a touché à la structure profonde de l’ensemble du bâtiment, c’était en 1993, lors de son extension”, rappelle la directrice Amandine Bellet. La métamorphose touche toutes les sections, côté jeunesse comme adultes. “Nous avons compartimenté les espaces par thématiques en prenant en compte les pratiques et les attentes des usagers pour leur donner plus de place.” En corollaire, l’emprise des collections a donc été réduite tant au sol qu’en hauteur.

Du coup, il aura fallu déplacer plus de 60.000 volumes et la plupart des rayonnages. “C’était un gros chantier qui nécessitait beaucoup de préparation en amont et une semaine de fermeture, c’est rare pour une bibliothèque”, assure le directeur de la culture Guillaume Delpiroux. Le chantier a mobilisé tout le personnel de la médiathèque avec l’appui des services techniques et informatiques.

mediatheque espace reamenage

Du côté jeunesse, le rez-de-chaussée est désormais consacré à un nouvel espace réservé aux plus petits, de 0 à 8 ans, dont un joli coin pour les moins de 3 ans avec du mobilier dimensionné, des caissons, bacs et rayonnages à leur hauteur, des petits sièges, tapis colorés, chauffeuses, pour s’installer et découvrir les collections d’éveil… “Nous installerons bientôt des cimaises pour accueillir des expositions temporaires“, annonce le directeur. En se familiarisant avec la lecture, les tout-petits pourront ainsi plus facilement glisser vers le coin des plus grands, juste à côté, avec les collections de fiction, romans et séries pour ados. Tout a également été repensé au premier étage. On y trouve un grand espace BD et mangas avec des poufs, des cubes, des bacs de rayonnages. A côté, les collections documentaires regroupées par thèmes. Ce deuxième niveau jeunesse est complété par un nouvel espace de travail aménagé en retrait pour les élèves et collégiens, avec à disposition des dictionnaires et des ouvrages de référence.

amandine belletCôté adultes, il n’y a plus de distinction entre les prêts au rez-de-chaussée et la consultation sur place à l’étage. Tout a été regroupé et constitue un seul grand ensemble redéployé sur les deux niveaux. Ouvrages empruntables ou consultables (identifiés par une pastille rouge sur la tranche) se côtoient désormais sur les rayonnages là aussi abaissés et allégés. Le classement s’opère désormais par thématiques. “Nous proposons davantage d’ouvrages empruntables, environ 6.000 de plus ouverts au prêt.

“En bas, nous avons ce qu’on appelle dans notre jargon “les fonds chauds”, ce qui est beaucoup demandé”, explique Amandine Bellet. C’est à dire toute la fiction, les romans, avec une mise en avant de la SF et du policier. On y trouve aussi les livres grandes visions, la vie pratique, la cuisine, le sport, un fonds local regroupé dans un même lieu… Un coin BD avec lecture sur place a également été aménagé le long de la baie vitrée. Au premier étage, les fonds “froids”, arts, sciences humaines… Apparaissent deux nouveaux fonds, “environnement” et “emploi”. Et toujours la salle d’étude très utilisée ainsi que le coin informatique. “Nous allons mettre également en place pour nos usagers un accès internet à partir de tous les postes de la médiathèque, y compris dans le secteur jeunesse, avec autorisation parentale bien sûr.” La Wifi sera également possible partout.

espace reamenages 2

Ce réaménagement s’est effectué sans réduire le nombre de places assises à des tables (dans les 80 sur toutes les sections). Y ont même été ajoutées une dizaine de “places de confort”: des sièges mis à disposition pour feuilleter ou bouquiner. Il s’agit pour l’heure des chaises du mobilier actuel qui seront remplacées courant avril par des fauteuils plus confortables justement, agrémentés de tables basses. Ce sera la deuxième phase de la réorganisation qui ne nécessitera pas quant à elle de fermeture des lieux.

menage“Il s’agissait pour nous de répondre aux besoins d’une médiathèque d’aujourd’hui“, explique Amandine Bellet qui ne cache pas son impatience de voir les réactions du public. Si l’amélioration est évidente, il n’en reste pas moins que les habitués devront changer leurs repères. “Nous nous tiendrons dans les espaces pour les accompagner les premières semaines.”

Enfin, et pour conclure ce réaménagement qui a donné lieu à un important “désherbage” des collections, une grande braderie de livres sera organisée samedi 30 avril à partir de 9h30 sur la place Charles de Gaulle. Ouverte à tous, elle proposera touts types de livres pour tous âges, romans, documentaires, BD… à des prix plus que symboliques: 1 euro le matin, 50 centimes à partir de 13h. En amont de cette braderie, la médiathèque a déjà fait bénéficier plusieurs associations de ces ouvrages déclassés, que ce soit la Banque francophone, la bibliothèque de l’hôpital, les Restos du coeur, Brive Sikasso…

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire