L'actualité en continu du pays de Brive


La médiathèque fait sa grande braderie de livres, CD et jeux

La médiathèque organise une nouvelle braderie de livres, jeux et CD samedi 5 octobre, place Charles de Gaulle, de 9h30 à 18h. Vente au prix unique de 1 euro par document ou 3 euros le lot de 5 et 3 euros par lots de jeux. Nouveauté cette année: l’apparition de revues (1 euro le lot de 5) et de beaux-livres (5 euros par document).

 

Cette grande braderie qui se tiendra sous chapiteau devant la médiathèque, est ouverte à tous et exclusivement réservée aux particuliers. Elle proposera tous types de livres (romans, documentaires et BD pour tous les âges ou encore albums, romans jeunesse, etc.), et de CD, sortis des collections des médiathèques et des jeux de la ludothèque.

Les collections des médiathèques sont en effet en permanence remises à jour et “désherbées”, c’est le terme consacré pour qualifier les livres abimés ou défraichis, contenus obsolètes, anciennes éditions… De nombreux documents sont ainsi chaque année sortis des collections afin de permettre le renouvellement et la réactualisation du fonds ainsi que de faire de la place pour accueillir les nouveautés.

Ce sera donc l’occasion pour les lecteurs et les mélomanes d’acheter à très petit prix des documents ne trouvant plus leur place parmi les collections mais qui peuvent encore ravir les amateurs. Le paiement se fait uniquement par chèque bancaire ou en espèces.

En amont de cette braderie, plusieurs associations et partenaires de la Ville ont également pu bénéficier, dans le cadre d’une convention, de dons de collections de la médiathèque correspondant à leurs besoins. La médiathèque contribue par ailleurs à l’alimentation régulière, avec les documents retirés des collections, des différentes Boîtes à livres, disposées dans toute la ville (au cinéma Rex, devant l’office du tourisme, devant la gare SNCF, à Rivet, à Tujac, aux Chapélies, devant l’hôpital, au potager, le stade nautique…), dont la gestion est assurée par l’équipe du Conseil municipal des jeunes.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire