L'actualité en continu du pays de Brive


La médaille Fields décernée à un Briviste

Cédric Villani, récompensé par la médaille Fiels est né à BriveDeux Français ont été récompensés par la médaille Fields. Ngô Bao Chân, d’origine vietnamienne et Cédric Villani… Un Briviste ! Les prix leur ont été décernés ce matin, à l’occasion du congrès international de mathématiques organisé tous les 4 ans par l’Union mathématique internationale. Cette médaille est considérée comme le Nobel des mathématiques.

Le congrès international de mathématiques s’est déroulé en Inde, à Hyderâbâd, un pays qui compte des mathématiciens et physiciens de première envergure comme par exemple Prahalad Chunnilal Vaidya, pionnier de l’astrophysique relativiste. C’est au moment de l’ouverture de ce congrès que les noms des médaillés ont été dévoilés, quatre au total. Depuis quelque temps, les noms des deux Français, Cédric Villani et Ngô Bao Chân étaient chuchotés. La présidente indienne Pratibha Patil leur a de fait remis ce matin la médaille Fields, ainsi qu’à l’Israélien Elon Lindenstrauss et le Russo-suédois Stanislav Smirnov.

Alors que Ngô Bao Chân a été récompensé pour ses travaux sur la conjecture des Langlands, Cédric Villani, né le 5 octobre 1973 à Brive, l’a été pour ses contributions relatives à l’entropie de Boltzmann – qui posaient depuis longtemps une colle aux mathématiciens – et ses travaux sur l’amortissement non linéaire du physicien Lev Landau.

Le Briviste Cédric Villani qui a à son actif une pléiade de prix dont le Fermat en 2009, a été formé à l’Ecole normale supérieure de Paris et à l’Université Paris Dauphine. Il enseigne les mathématiques depuis 10 ans à l’Ecole normale supérieure de Lyon et depuis juillet 2009, il occupe également le poste de directeur de l’Institut Henri-Poincaré.

la médaille Fields

Ce congrès est la manifestation mathématique la plus prestigieuse et la médaille Fields, remise tous les 4 ans, représente la plus haute distinction qu’un mathématicien peut espérer. C’est dire si la récompense est de taille ! Contrairement au Nobel, auquel la médaille Fields est souvent associée, ce prix symbolise non pas l’aboutissement d’une carrière mais plutôt un encouragement pour l’avenir. C’est pourquoi, elle n’est décernée qu’aux chercheurs de moins de 40 ans.

Il n’existe pas, en effet, de Prix Nobel de mathématiques. Alfred Nobel ne s’en est pas expliqué mais la légende veut que ce soit par vengeance qu’il n’ait pas ouvert ce prix à la discipline, un mathématicien lui ayant volé les faveurs de sa compagne. Une explication qui ne résiste cependant pas aux faits.

Ce qui est avéré en revanche, c’est l’origine de cette médaille. C’est John Charles Fields qui proposa sa création en 1923 lors d’une réunion internationale à Toronto. A sa mort en 1932, il légua ses biens à la science pour le financement de la médaille. Un legs grâce auquel la médaille Fields fut créée.

Vous pouvez consulter l’intégralité du palmarès sur ce site. et le CV de Cédric Villani en cliquant ici.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

2 commentaires

  •    Répondre

    la medaille Field est décernée tous les 4 ans.
    cest donc 4 fois plus fort qu’un prix Nobel.

    cest le plus grand Briviste de tous les temps.

    il serait temps de baptiser une grande place de Brive,
    ou au moins une avenue, à son nom.

  •    Répondre

    la medaille Field est décernée tous les 4 ans.
    cest donc 4 fois plus fort qu’un prix Nobel.

    cest le plus grand Briviste de tous les temps.

    il serait temps de baptiser une grande place de Brive,
    ou au moins une avenue, à son nom.

Laisser un commentaire