L'actualité en continu du pays de Brive


La fontaine vire au rose pour Octobre

La fontaine de la Fraternité affiche Octobre rose

La fontaine de la Fraternité, au rond-pont des cinémas CGR, a viré depuis hier après-midi au rose. Non, ce n’est pas une blague de potaches. Rien à voir non plus avec la récente victoire de François Hollande aux primaires socialistes. Mais bien la volonté de la Ville de s’associer à Octobre rose, l’opération de sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

L’eau de la fontaine coulera de cette teinte jusqu’à fin octobre, du plus bel effet sur le sombre des ardoises. C’est sans hésitation que la Ville de Brive a répondu favorablement à la sollicitation de la Ligue contre le cancer et la mutuelle Via santé de s’associer au mois de la mobilisation en faveur du dépistage du cancer du sein.

fontaine de la FraternitéCe cancer est le plus fréquent chez les femmes en France: plus de 53.000 nouveaux cas par an. Plus de 11.500 décès lui sont imputés en 2011. Pourtant, lorsqu’il est détecté à un stade précoce, il peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10. La survie relative à 5 ans est supérieure à 90%. D’où l’importance de suivre les programmes de dépistage et d’augmenter le taux de participation de 52%, en stagnation depuis quelques années. C’est tout l’objectif de cet Octobre rose.

Les femmes de 50 à 74 ans sont invités tous les deux ans à participer à un dépistage organisé, sur la Corrèze par l’ADDCO, comprenant une mammographie avec double lecture et un examen clinique des seins, sans avance de frais. “Parlez-en aux femmes que vous aimez!”: vous n’avez pu échapper à la campagne de communication à laquelle participent de nombreux people et largement relayée par les media. Les élues du département sont d’ailleurs appelées par la mutuelle à se mobiliser et à participer ce jeudi 20 octobre à Tulle à une table ronde animée par des spécialistes.

Pour soutenir ce dépistage, vous pouvez également porter le bracelet Octobre rose, vendu 2 euros dans les agences Viasanté. Les bénéfices seront reversés à la Ligue contre le cancer.

A noter également la sortie aujourd’hui de Rose magazine, un mag féminin gratuit de 216 pages qui offre aux femmes ayant ou ayant eu un cancer un magazine qui parle de la maladie selon les codes de la presse féminine: enquête, portraits, conseils, astuces beauté, mode, gastronomie, psycho… Une belle initiative qui prouve que le “glamour” n’est pas incompatible avec la lutte contre la maladie. Vous pouvez vous le procurer dans les agences Viasanté. En attendant, vous aurez un aperçu du ton donné en allant faire un tour sur le site de Rose en cliquant ici, et ne maquez pas le bêtisier!

Fontaine contre jour

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

  •    Répondre

    LA LIGUE CONTRE LE CANCER ET VIASANTE MIC AIMENT LES FEMMES !

    Et c’est parce nous les aimons que nous nous engageons en 2011 pour sensibiliser les élues, les adhérentes de VIASANTE et toutes les femmes de la Corrèze au dépistage du cancer du sein.

    Le dépistage du cancer du sein est un dispositif efficace.
    C’est une lutte de tous les instants. De chaque minute, car le temps perdu est le meilleur allié du cancer ! Comme les inégalités sociales le sont aussi, et c’est pourquoi nul territoire, nul quartier, nul escalier, nul hameau ne doit échapper à la promotion du dépistage.

    C’est le sens de notre engagement !

    Un cancer du sein détecté à un stade précoce peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10.
    QUELQUES CHIFFRES
    En 2010, 12500 mammographies ont été réalisées en Corrèze avec un taux de participation de 63% pour une moyenne nationale de 52%.
    Nous devons et nous pouvons encore mieux faire pour plus d’efficacité.

    En 2010, 382 mammographies ont été considérées comme suspectes, par le 1er radiologue ou par le 2ème radiologue qui effectue la 2ème lecture des clichés

    Dans 97% des cas, le dépistage est négatif, la prochaine invitation de l’ADCCO sera faite dans un délai de 2 ans.
    Dans 3% des cas, le dépistage est positif, conduisant à une surveillance ou une biopsie.

    Et dans 8 dépistages sur 1000, un cancer est dépisté : 102 cancers en 2010,dont 4 grâce à la 2ème lecture des mammographies.

    Nathalie CASSAGNE MARTEAU PREVENTION SANTE VIASANTE MIC

Laisser un commentaire