L'actualité en continu du pays de Brive


La Fille du Pêcheur

Doris Chalaca a rouvert le 3 décembre la poissonnerie de la rue Farro qui était fermée depuis près d’un an. Au grand bonheur des voisins commerçants et des habitués. Elle a également repris l’employé David et devrait proposer très prochainement la dégustation sur place.

 

La “fille du pêcheur”, c’est elle. Doris, 24 ans, fille plus exactement du “Pêcheur sétois” de l’avenue Ribot. Un grand-père, patron pêcheur du côté de Sète, un père qui a repis le flambeau, avant de venir faire le marché à Brive et de s’installer d’abord sur l’allée des Tilleuls. La jeune femme “baigne” donc dedans depuis toute petite et ne s’est pas départie d’une pointe d’accent méditerranéen. Si Doris était vouée à perpétuer la tradition familiale, l’appel de la mer était resté jusque là en suspens car elle s’était tournée vers le prêt à porter comme employée dans la rue Toulzac. La fille du pêcheur s’est donc  en quelque sorte “jetée à l’eau” plus tôt. “Cela aurait été triste de voir disparaître ce lieu emblématique. Elle est super cette rue, il y a une bonne ambiance entre les commerçants et j’ai été très bien accueillie.”

Doris a vu revenir la clientèle du Lamparo, ainsi que celle de l’allée des Tilleuls qui n’a plus à se déplacer jusqu’à l’avenue Ribot. “Nous travaillons avec les mêmes fournisseurs. Tous les poissons sont sauvages, sauf le saumon d’élevage, mais de qualité supérieure. Pour l’instant, on ne fait que poissonnerie et quelques plats préparés. Mais on attend les autorisations pour reprendre la dégustation de crustacés. On proposera aussi un plat du jour.” La fille du pêcheur envisage également de profiter de la fermeture après les fêtes pour rafraîchir la boutique.

La Fille du Pêcheur, 20 rue du lieutenant-colonel Farro. ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 15h à 19h. Infos au 05.55.74.50.47 et Facebook.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire