L'actualité en continu du pays de Brive


La “bibliothèque” des Chapélies déménage…

C’est bien plus qu’un déménagement. La bibliothèque situé bâtiment Les Genêts fermera définitivement ses portes vendredi 6 octobre au soir. La nouvelle médiathèque qui lui succède, aménagée directement sur la place Nelson Mandela, ouvrira lundi 6 novembre, juste avant la Foire du livre.

 

On ne l’appellera plus “biblio”thèque, mais “média”thèque car elle intègrera des DVD et ce n’est pas le moindre changement. Une structure toute neuve ouvrira ses portes au rez-de-chaussée inoccupé d’un immeuble donnant sur la place Nelson-Mandela. On pourra y lire la presse confortablement installé dans un salon, emprunter des romans, des documents, des DVD à visionner sur place dans un coin télé ou chez soi. Les tout-petits auront leur coin album qui pourra être isolé au moment des animations contes. Il y a aura même une boîte de retour, comme en centre-ville et 2 postes d’accès aux ressources numériques. Un espace lumineux, confortable… et climatisé.

Riche de quelques 15.000 documents (livres et DVD), cette nouvelle structure offrira aussi une ouverture plus large: 28 heures 30 (24 auparavant) en proposant 2 journées continues. Les horaires : lundi, mercredi et vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h, mardi et jeudi de 13h30 à 18h.

L’actuelle bibliothèque des Chapélies vit donc ses derniers instants derrière le centre socioculturel Raoul Dautry. Depuis 1992, elle y occupe un rez-de-chaussée avec étage mais sans ascenseur. L’obligation de la rendre accessible a donc contraint son déménagement, offrant ainsi l’opportunité à l’équipe de repenser la structure sur une surface identique de 300m2.

“Nous voulons qu’elle soit un lieu privilégié de vie et de partage au cœur du quartier, un espace de proximité qui réponde aux attentes du public”, explique Claire Boyer, directrice adjointe à la lecture publique. “L’aménagement est voulu sobre et efficace. La culture se trouve dans les hommes et dans les livres, le support devait donc être clair et lisible”, commente l’architecte Vincent Trarieux. La couleur sera apportée par le mobilier.

Et il sera beaucoup plus facile d’y trouver l’ouvrage recherché. “Nous avons aussi simplifié l’accès à la connaissance, détaille Claire Boyer. Nous nous sommes inspirés de la bibliothèque Louise Michel dans Paris 20e. Le classement sur la tranche des documents ne sera plus en décimal mais par centres d’intérêt. Cela a nécessité un gros travail de préparation qui devrait faciliter la recherche.” Une volonté affichée de “désacraliser le lieu pour que le public se sente à l’aise“. La médiathèque travaillera d’ailleurs avec le centre Raoul Dautry tout proche, les écoles et les associations. “Aux habitants de se l’approprier dans un cadre de mixité sociale, générationnelle et culturelle.” Son concepteur espère que ce nouvel espace “amènera les Brivistes à dépasser les boulevards pour aller découvrir ce lieu et ses habitants”. Un projet de 654.000 euros subventionné qui plus est à 80 %.

À noter que, pendant cette période de fermeture, les lecteurs sont invités à rendre et emprunter leurs ouvrages à la médiathèque centrale ou au médiabus.

Infos au 05.55.18.17.50.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire