L'actualité en continu du pays de Brive


La 34e Foire du livre de Brive fait l'éloge de la lecture

Conf de presse fdl1pano

La métamorphose de la halle Brassens en librairie géante a véritablement commencé ce matin au moment même où, dans le bureau du maire, était officiellement dévoilée la programmation de la Foire du livre. Signe que tout est à présent fin prêt pour que, du 6 au 8 novembre à Brive, vivent les livres et vienne le règne de la lecture.

Conf de presse fdl2Près de 100.000 visiteurs, dont 4.000 au théâtre qui accueille les spectacles jeune public, 300 auteurs, 80 pour la jeunesse dont 36 qui iront à la rencontre de quelque 4.000 scolaires, une centaine de rencontres180 bénévoles… Des chiffres qui donnent le vertige et qui permettent de mesurer l’ampleur de la manifestation briviste qui s’offre le luxe d’être présidée cette année par l’académicienne Danièle Sallenave.

La langue française et la frontière entre fiction et réel sont les deux axes autour desquels la présidente a souhaité parler et faire parler ses invités. Des thématiques qui auraient pu être “pesantes, institutionnelles”, reconnaît Guillaume Delpiroux, directeur de la culture et commissaire général de la Foire, mais qui, revisitées par cette femme de lettres et de convictions, retrouvent couleur et fraîcheur. Il en veut pour preuve le rappeur Hamé qui a été l’un des premiers noms soufflés par une présidente soucieuse de créer le débat et de l’élever au-delà de la molle bien-pensance ambiante.

Conf de presse fdl3Autre expérience inédite qu’elle a puisée à Ankara : le temps du livre, vendredi 6 à 16h, qui comptera parmi les premiers événements de la Foire et donnera ainsi le ton de cette 34e édition tournée vers la “défense de l’écriture et de la lecture”, a décrit le maire de Brive Frédéric Soulier, “deux remparts contre la barbarie”. Une foire engagée, tel est donc le visage de cette édition qui promet de faire vivre des moments uniques aux visiteurs. Et Serge Roué, chargé de la programmation pour Faits & gestes, de citer les deux soirées événements au théâtre avec “des artistes singuliers qui se font rares”: la conversation avec Enki Bilal (vendredi 6 novembre à 20h) et la conférence-lecture de Christine Angot (samedi 7 novembre à 20h30): “un moment précieux et émouvant” qui en préfigure de nombreux autres. Comme cette matinée littéraire exceptionnelle du samedi au théâtre en compagnie de François Busnel. Assailli de demandes, le directeur du magazine Lire, qui pilote également La Grande librairie sur France 5, ne se déplace d’ordinaire plus; mais, pour Brive, il fera une exception.

Conf de presse fdl4Les jeunes auteurs, les écrivains dits du terroir, les auteurs jeunesse et bande dessinée, les têtes d’affiche, à l’instar des Nothomb, Schmitt, Dicker, de Vigan, Martinez, et même de probables primés… tous trouvent leur place dans cet événement.

Une place que les visiteurs ont par le passé pu rager de trouver vide parfois halle Brassens. Pour y remédier, l’organisation, forte d’un nouveau site, a été en capacité d’afficher auteur par auteur les moments de présence de chacun: un jour et demi au minimum, indique Myriam Entraygues, chargée de mission Foire du livre à la direction de la culture.

Des spectacles pour enfants et des expositions, dont “La Canopée Vernienne” (à la médiathèque, Saint-Libéral et même au théâtre) complètent la programmation qui propose pour la première fois une rencontre au musée Labenche entre professionnels du livre. Le Centre national du livre y prendra notamment part. Une présence qui, complétée par sa participation financière accrue à la manifestation briviste – dont le budget est de 700.000 euros-, assied l’aura de la Foire du livre: “Brive est à présent considérée comme un salon littéraire généraliste d’envergure nationale”, a terminé Guillaume Delpiroux.

Toutes les infos sur le site officiel de la Foire du livre: www.foiredulivre.net

Sur la prochaine édition de la Foire du livre de Brive, vous pouvez également consulter nos précédents articles:

 

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire