L'actualité en continu du pays de Brive


Jeux de main pour changer de regard

Du 1er au 8 décembre, dans le cadre de la semaine de sensibilisation au handicap, découvrez l’exposition photos réalisée avec des jeunes en situation de handicap. Ils ont joué avec le mot “main” pour mieux changer le regard.

Ils sont une dizaine, ont entre 12 et 18 ans et fréquentent l’IME (Institut médicoéducatif) de Puymaret. Mais d’eux, vous ne verrez que les mains car le but de l’exercice était justement de mettre en scène ce mot. Tendre la main, le cœur sur la main, donner un coup de main, la main dans le sac, de la main à la main… notre langue regorge de tournures.

“Nous avons fait avec notre instituteur une recherche sur les expressions, puis nous avons travaillé avec le Conseil municipal des jeunes et la mairie pour illustrer ces expressions par des photos pour préparer une exposition dans le cadre de la semaine du handicap”, expliquent-ils sur leur blog Prim@blog2. Car entre les jeunes du CMJ et ceux de l’IME s’est tissée une belle amitié née d’un rencontre qui aurait pu rester sans lende”main”. “Il y a deux ans, l’Adapei qui gère l’établissement a invité le CMJ à venir expliquer ses actions. Le contact est tout de suite passé entre les jeunes. À tel point que depuis ils se sont régulièrement retrouvés pour partager des après-midis bowling ou jeu de piste et que deux jeunes de l’Adapéi participent aujourd’hui au CMJ”, témoigne David Eyrignac, chargé de mission handicap à la Ville.

Les deux structures ont donc tout naturellement fédéré autour de ce nouveau projet et ont fait appel, pour le finaliser, au photographe de Brivemag’, Diarmid Courrèges. “Ils étaient très impressionnés car ils se retrouvent rarement devant un objectif, encore moins celui d’un professionnel”, commente Blandine Kowalczyk, éducatrice spécialisée. “C’était rigolo, mais il fallait rester concentré pour tenir le geste”, se rappellent-ils.

L’exposition en noir et blanc est visible au théâtre pendant toute cette semaine de sensibilisation au handicap, du 1er au 8 décembre, aux heures d’ouverture du théâtre. Cette réalisation commune contribue un peu plus à faire tomber la barrière entre le monde des valides et celui du handicap, “à changer le regard”. Elle va d’ailleurs continuer à faire son œuvre : “le but est de faire tourner l’exposition dans les écoles qui souhaitent l’accueillir”, explique David Eyrignac. Les jeunes en sont d’autant plus fiers car ils ont, comme ils l’ont si bien illustré, “le cœur sur la main” (pour réserver l’exposition, contactez le 05.55.18.15.78).

Les autres rendez-vous de cette semaine de sensibilisation au handicap

  • Café signes samedi 1er décembre và 15h à Brive à la médiathèque municipale, place Charles de Gaulle. La médiathèque accueille ce café signes qui, sous l’impulsion de Virginie Nayrat avec l’aide de Mélanie Crozat et de Damien Bellardie, a vu le jour en décembre 2016. Depuis cette date, le café signes Brive est toujours là et se tient tous les 1ers samedis du mois à 15h au Grand Hôtel, 67-69 avenue Jean Jaurès à Brive. À l’occasion de cette semaine de sensibilisation aux handicaps, organisée par la Ville, il se délocalise à la médiathèque. Ouvert à tous et à toutes, entendant-e-s, sourd-e-s, malentendant-e-s, le principal dans ce café signes est de passer un bon moment, de se retrouver, de signer le plus souvent possible et de faire de nouvelles connaissances tout en signant. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.

  • Théâtre. Goupil mercredi 5 décembre à 17h à Tulle au Théâtre. À partir de 6 ans. Un spectacle gestuel et musical, en langue des signes, avec Les Compagnons de Pierre Ménard. Goupil maîtrise l’art de la duperie et berne aussi bien marchands que bêtes. Sa cible préférée est son oncle, le loup Ysengrin, fort mais crédule… Goupil est tiré du Roman de Renart, dont les célèbres aventures sont connues de plusieurs générations d’enfants. La savoureuse et belle adaptation des Compagnons de Pierre Ménard en propose une version inédite, dans laquelle les récits s’incarnent au travers des mots d’un conteur-vociférateur, de la musique d’un violoncelliste-bruiteur et des gestes/corps de deux comédiennes qui mêlent avec brio et finesse la langue des signes à leur gestuelle de mime. Cette fascinante interprétation met tous les sens en éveil, aux aguets des rebondissements joyeux des fables qui se déploient, alertes et malicieuses. Durée: 50 min. Tarifs: de 7 à 14 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Rencontre-débat avec Fabien Dumaître samedi 8 décembre à 15h à Brive à la médiathèque municipale. Le handicap n’est pas une fatalité. Fabien Dumaître, écrivain, partagera son expérience lors de cette conférence. Malgré ses difficultés, il a réussi à se dépasser pour atteindre ses objectifs. Cette rencontre est traduite en L.S.F (Langue des Signes Française). Nouvelliste et romancier originaire de Corrèze, Fabien Dumaître est un écrivain atypique. Il œuvre aussi bien dans le fantastique, la science-fiction et le drame psychologique que dans l’épouvante et la terreur, ses domaines de prédilection. Il aime jouer avec la peur et analyser la psychologie humaine. Dans son dernier livre, Sombres destins (Editions Sydney Laurent), ouvrage dont il a commencé l’écriture il y a de cela quelques années déjà, il nous livre seize nouvelles qui vous feront passer, à coup sûr, de longues nuits blanches. Durée: 1 heure. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire