L'actualité en continu du pays de Brive


Jérôme Garcin est le président de la 42e Foire du livre

© Francesca_Mantovani Gallimard

Pendant 35 ans à l’émission “Le Masque et la Plume” sur France Inter, il a été tous les dimanches soir un passeur de mots, de livres, de théâtre. Il a aussi souvent pris la plume tant comme journaliste qu’écrivain. Jérôme Garcin est le président de la prochaine Foire du livre qui tournera ses pages du 8 au 10 novembre.

Jusqu’au dernier dimanche de 2023, il a animé cette édition iconique de France Inter, “une certaine idée de la radio culturelle et populaire”, dit-il, se voulant “un passeur”, avec cette envie “d’amener le plus grand nombre, et parfois les moins fortunés ou les moins éduqués dans la culture, à aimer les plus belle choses”. C’est cette même passion qui nul doute animera sa présidence. Jérôme Garcin programmera, avec la complicité de François David, commissaire de la Foire du livre, une dizaine de rencontres, lectures et projections mêlant littérature, documents et essais.

Journaliste et écrivain, il a tour à tour dirigé la rédaction des pages culturelles des magazines L’Express de 1994 à 1996 et Le Nouvel Obs de 1996 à 2023. Jérôme Garcin est aussi l’auteur de nombreux ouvrages, souvent primés, parmi lesquels Pour Jean Prévost (Gallimard, 1994, prix Médicis Essai), La Chute de cheval (Gallimard, 1998, prix Roger Nimier) ou Le Dernier Hiver du Cid (Gallimard, 2019, prix des Deux Magots). Plus récemment, Mes Fragiles (Gallimard, 2023) a été l’un des textes remarqués de la rentrée d’hiver 2023. Jérôme Garcin a reçu le prix Prince Pierre de Monaco 2008 et le Grand prix de littérature Henri-Gal de l’Institut de France 2013 pour l’ensemble de son œuvre.

« J’ai souhaité confier la présidence de la Foire du livre à Jérôme Garcin. L’ancien animateur du Masque et la plume est aussi un écrivain auquel les lecteurs sont fidèles. Sa présidence s’inscrira, je n’en doute pas, dans la lignée de celles d’Edmonde Charles-Roux, Éric Fottorino, Jean d’Ormesson, François Busnel, Hélène Carrère d’Encausse, Florence Aubenas ou de Bernard Pivot, récemment disparu — ces écrivains qui, par leur enthousiasme et leur générosité, ont contribué au succès public et rayonnement national de notre Foire du livre », déclare le maire Frédéric Soulier.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

20 − six =