L'actualité en continu du pays de Brive


"Je vous écris dans le noir" de Jean-Luc Seigle, prix des lecteurs de la Ville de Brive

Prix du public mediatheque1pano

Le lauréat de la 10e édition du Prix des lecteurs de la Ville de Brive est Jean-Luc Seigle pour son roman Je vous écris dans le noir (ed. Flammarion). Il a été désigné hier soir à la médiathèque à l’issue de la dernière des trois séances de délibérations par les 19 membres d’un jury renouvelé.

Prix du public mediatheque2“1961. Après avoir vu La Vérité de Clouzot, inspiré de sa vie et dans lequel Brigitte Bardot incarne un rôle de meurtrière, Pauline Dubuisson fuit la France et s’exile au Maroc sous un faux nom. Lorsque Jean la demande en mariage, il ne sait rien de son passé. Il ne sait pas non plus que le destin oblige Pauline à revivre la même situation qui, dix ans plus tôt, l’avait conduite au crime. Choisira-t-elle de se taire ou de dire la vérité?” affiche la quatrième de couverture du roman de Jean-Luc Seigle, Je vous écris dans le noir écrit à la première personne. Rien qui n’ait de prime abord attisé la curiosité de Valérie Séguy. Et pourtant, comme les 9 autres livres sélectionnés par 8 bibliothécaires, en tant que membre du jury, elle a bien dû se résoudre à le lire. Ce fut une surprise, un coup de cœur.

Présentation Sélection 2015[1].pdf“C’est un livre noir qui raconte la vie de la dernière condamnée à mort en France“, explique Valérie Seguy qui a donné sa voix à l’ouvrage et défendu son auteur, touchée par la recherche d’amour de son héroïne, l’incompréhension que cette jeune fille vendue par son père aux Allemands pendant la guerre, suscite dans sa tentative désespérée de vivre et d’être aimée.

Choisis parmi une centaine de livres parus entre le mois de novembre de l’année précédente et le mois de mai de l’année en cours, les dix ouvrages retenus par les bibliothécaires donnent lieu à une vraie découverte littéraire et proposent aux membres du jury d’aller vers des ouvrages qu’ils n’auraient jamais lu hors de ce contexte. Une expérience qui a séduit de nouveaux lecteurs cette année, réunis dans un jury composé de 19 femmes et 3 hommes, âgés de 18 à 78 ans. “Cette année, on a voulu donner la priorité aux nouveaux venus“, a souligné Amandine Bellet, directrice de la médiathèque. L’établissement a reçu un nombre tel de candidatures que c’est finalement l’intégralité des membres qui ont été renouvelés.”

Un renouvellement synonyme d’émulation nouvelle: “Les échanges ont été particulièrement riches et nourris”, a pointé la directrice, et ce “durant la dernière séance de délibérations hier soir, comme durant les deux précédentes”. Un à un les livres se sont vus éliminer. Plutôt aisée au départ, la mission s’est avérée de plus en plus complexe bien sûr, et les avis serrés. Pourtant, avec le recul, Amandine Bellet souligne que dès le départ, l’ouvrage primé a été cité comme figurant parmi les préférés…

Prix du public mediatheque3Pourtant, au dernier moment, des doutes ont surgi, preuve pour la directrice de la richesse des débats. “Elle a bien failli me retourner au dernier moment“, aura même lancé une des membres face à des arguments probablement convaincants et pertinents d’une voisine. Puis il y a les critères qui ont évolué. Au départ, c’est l’histoire, l’émotion qui priment. En dernière instance, les membres, sans doute inquiets à l’idée de se tromper, changent leur fusil d’épaules: la question du message de l’ouvrage mais aussi sa tonalité font surface. “N’est-ce pas un livre trop sombre, trop dur ? Ne risque-t-il pas de décourager un lecteur ?

Car c’est bien là le cœur de ce prix: “Faire vivre le livre et la lecture, à Brive en l’occurrence”. Doté par la Ville de Brive d’une valeur de 1.500 euros, ce prix est remis à son auteur durant la Foire du livre à laquelle il est invité. L’occasion chaque année renouvelée d’une rencontre privilégiée de l’écrivain primé avec le jury et les lecteurs.

Sur la prochaine édition de la Foire du livre de Brive, vous pouvez également consulter nos précédents articles:

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire