L'actualité en continu du pays de Brive


Inoku

Inoku est un prénom japonais. C’est aussi le nom de la librairie manga que Grégory Huau a ouvert rue Toulzac. Un monde à savourer à l’envers avec des milliers d’albums pour tous les âges et tous les genres.

La petite boutique est tout en longueur avec des étagères murales remplies de ces bandes dessinées japonaises. Une vraie culture pour Ariel et Cédric, les deux vendeurs qui conseillent les lecteurs. Ouverte début décembre, la librairie a eu un bon démarrage pour les fêtes. Il faut reconnaitre que le manga est un marché en pleine expansion dans l’hexagone, affichant une croissance à deux chiffres.

La France est même le deuxième pays consommateur du genre derrière le Japon, c’est dire. “Près de 2.7000 mangas sont sortis l’an dernier”, détaille le vendeur. Un domaine que connait bien leur patron Grégory Huau. Ce nouveau Briviste de 47 ans qui a eu plusieurs métiers, a longtemps vécu en Asie. “Il a découvert le manga dans les années 1990, il n’y avait pas encore de traduction…”

Longtemps cantonné aux  lecteurs ados, le genre touche tous les publics. Il y en a pour les enfants de 6 à 11 ans, pour un public plus féminin, dans les registres fantasy, horreur, romance…  Le manga store propose aussi quelques dérivés du genre: peluches, figurines ou des boites de biscuits japonais en forme d’un célèbre bâtonnet. Grégory Huau envisage d’ailleurs d’ouvrir prochainement une seconde boutique afin de développer ces goodies.

Inoku, 21 bis rue Toulzac. Ouvert lundi de 14h à 19h, du mardi au samedi de 10h à 19h. Infos au 05.19.31.02.55, Instagram et Facebook.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

cinq × trois =