L'actualité en continu du pays de Brive


Influenza aviaire : mesures de précaution prises par le Préfet de la Corrèze

Deux foyers d’influenza aviaire hautement pathogène viennent d’être confirmés le 6 décembre dans deux élevages de palmipèdes sur la commune de Saint-Geniès en Dordogne. Dans ce cadre et par précaution, le préfet de la Corrèze a pris un arrêté définissant cette zone réglementée supplémentaire en Corrèze.

Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d’autres élevages, le préfet de la Dordogne a pris un arrêté définissant des zones réglementées de protection (ZP) et de surveillance (ZS) qui sont mises en place dans un rayon de 3 et 10km autour des établissements contaminés.

Une zone réglementée supplémentaire (ZRS) ajoutant un anneau de 10km autour de la zone de surveillance est mise en place afin de renforcer la surveillance. Elle concerne également des communes situées en Corrèze. Dans ce cadre, le préfet de la Corrèze a pris un arrêté définissant cette zone réglementée supplémentaire.

 

Les communes corréziennes concernées par la zone de 10km supplémentaires sont :

➢Chartrier-Ferrière

➢Saint-Pantaléon-de-Larche

➢Larche

➢Nespouls

➢Brignac-la-Plaine

➢Estivals

➢Cublac

➢Saint-Cernin-de-Larche

➢Chasteaux

➢Mansac

➢Lissac-sur-Couze

 

Dans ce périmètre, tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques

Pour les professionnels, les flux de volailles en élevages sont conditionnés à des mesures de biosécurité et de surveillance renforcée par la réalisation d’autocontrôles qui sont rendus obligatoires par arrêté préfectoral.

Pour les particuliers détenteurs de basse-cours, afin de limiter la diffusion du virus, qui peut avoir d’importantes conséquences économiques et de souveraineté alimentaire, il est rappelé la nécessaire vigilance quant à la mise à l’abri de l’ensemble des oiseaux, mesure déjà en vigueur sur toute la France depuis le 11 novembre dernier.

Les recommandations nationales sont disponibles sur le site internet : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

RAPPEL: La consommation de viande, de foie gras et d’œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour l’Homme.

 

brivemag.fr

brivemag.fr

Laisser un commentaire

dix-sept − onze =