L'actualité en continu du pays de Brive


Inauguration de la plateforme Viapost zone de Brive-Laroche

L’inauguration de la plateforme Viapost s’est faite attendre en raison de la pandémie, elle s’est déroulée aujourd’hui en présence notamment de Philippe Wahl, patron du groupe La Poste et de Frédéric Soulier, maire de Brive. Visite.

Le site fonctionne depuis octobre 2019 mais en raison de la pandémie, l’inauguration officielle n’avait pas pu avoir eu lieu. C’est chose faite. Spécialisée dans la logistique, le transport et la maintenance industrielle, Viapost, filiale du groupe La Poste, distribue et disperse, depuis Brive et ses 9000 m2 d’entrepôt, les flux Colissimo de La Poste vers sept départements (Corrèze, Dordogne, Lot, Haute-Vienne, Aveyron, Charente, Tarn-et-Garonne) et bientôt huit (Lot-et-Garonne).

Les colis de toutes origines arrivent à Brive et sont dispatchés dans ces départements. Et inversement, les colis provenant de ces départements arrivent à Brive et sont distribués au niveau national ou à destination de ces mêmes départements. « La distribution des colis est une vraie stratégie de développement pour le groupe La Poste dont les flux ne cessent d’augmenter. Et, si La Poste souhaite rester le leader dans ce domaine il faut investir. Cela a été donc fait ici à Brive qui est la première plateforme nationale de ce type notamment en raison de sa situation géographie. Cette plateforme est un outil de travail de progrès et de développement », a expliqué Philippe Wahl, le président du groupe La Poste.

Frédéric Soulier, maire de Brive, s’est dit « extrêmement heureux de la confiance accordée par le groupe La Poste d’avoir choisi Brive-Laroche pour implanter cette plateforme Viapost. » Le maire de Brive a même proposé à Philippe Wahl « qu’en cas de nouveau projet d’implantation Brive serait content de les accueillir à nouveau… ». L’invitation est lancée.

Viapost site de Brive-Laroche en chiffres
9000 m2 la taille de l’entrepôt.

12000 m2 la surface espaces verts du site.

21 millions de colis ont été traités en 2020. Probablement 25 millions seront traités d’ici la fin de l’année 2021.

3,3 millions de colis en décembre 2020. Probablement 3,6 millions en décembre 2021.

50 personnes en CDI. Entre 10 et 30 personnes en renfort selon la volumétrie au cours de l’année. 160 personnes travaillent sur le site pendant les périodes de pic.

 

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire