L'actualité en continu du pays de Brive


Ils ont choisi Brive

Comme à l’accoutumée, la Ville de Brive a organisé une petite réception sous la halle Brassens à destination des nouveaux arrivants Brivistes. Les services municipaux ainsi que l’association AVF (Accueil des villes françaises) étaient également présents afin de renseigner sur toutes les activités possibles au sein de la cité gaillarde.

Premier ambassadeur de la ville, Frédéric Soulier, maire de Brive, n’a pas manqué l’occasion, lors de cette réception qui s’est déroulée sous la halle Brassens, pour mettre en avant tous les atouts que possède le « riant portail du Midi » aux nouveaux arrivants brivistes présents. Et il y en a. Une situation géographique stratégique, au carrefour de deux grandes régions, desservi parfaitement par deux autoroutes et un aéroport, une agglomération de près de 110 000 habitants dont l’influence déborde sur les départements limitrophes du Lot et de la Dordogne, première ville de Corrèze, deuxième du feu Limousin, « Brive a tout d’une grande (ville) sans les inconvénients. » Fervent partisan de la doctrine décentralisatrice girondine, Frédéric Soulier en est persuadé, « l’avenir sera celui des villes moyennes et des territoires qui ont une vraie croissance devant eux. »

Brive a sur le papier de quoi attirer. « Ville dynamique », c’est souvent le terme qui ressort quand on interroge les nouveaux arrivants. Brive parvient également à conserver un cadre de vie idéal, typique des villes moyennes, afin de concilier vie active et vie personnelle.

Sans être exhaustif, Brive possède, en effet, sur son territoire un environnement économique actif et des entreprises souvent fleurons dans leur domaine (comme Sothys, Blédina, Andros, Photonis) qui continuent à se développer et à innover. Brive accueille également des évènements nationaux (la Foire du livre, qui a battu cette année des records de ventes ; Le Lovely Brive festival qui va fêter en grande pompe, l’été prochain, ses 20 ans ; Le Festival du cinéma moyen métrage ou encore le Festival de l’élevage, du bien élever au bien manger, rendez-vous incontournable du monde agricole). Brive est aussi une ville où l’on étudie, forte de plus de 2 000 étudiants et de plus de 50 formations post bac. Brive avec son centre-ville, au patrimoine architectural remarquable, et ses nombreux commerces est souvent apprécié des chalands qu’ils soient locaux ou étrangers. Enfin, Brive possède un tissu associatif important que cela soit en matière sportive, culturelle ou sociale.

Marc, Nathalie, Clémence, Antonin et le petit Syméon, Maxime, Margot et la toute jeune Mélie sont venus chercher un peu tout ça…

Débora, la fille de Nathalie, Marc et Nathalie

Marc, 56 ans, qui est originaire de Brive, a quitté son pays corrézien durant 32 ans pour travailler à Paris puis à Aix-en-Provence. Il a ramené dans ses bagages Nathalie, 52 ans, sa compagne. « Nous sommes revenus pour la qualité de vie, la facilité d’accès à tout ce qui peut avoir une grande ville sans les inconvénients. Il y a tout ce qu’il faut en terme de vie sociale, associative. Brive est une ville dynamique. Il ne manque pas grand chose, peut- être une équipe de rugby qui joue en Top 14… », plaisante Marc. Nathalie, quant à elle, qui a longtemps vécu dans le sud-est, était plutôt sceptique mais a été vite conquise par la qualité de vie.

Clémence et Syméon, Antonin, le papa était absent ce jour-là

Clémence, 25 ans, et son mari Antonin, du même âge ont choisi Brive. Syméon, 2 mois, y est né. « Mon mari a ses grands parents qui sont originaires d’Argentat. Des amis nous ont convaincu de venir s’installer en Corrèze. Je ne connaissais pas du tout, je suis Sarthoise d’origine et j’ai été très agréablement surprise par la gentillesse des gens et des commerçants. La nature a proximité a fini de me convaincre, il y a beaucoup de reliefs, de forêts et Brive a des services d’une grande ville ce qui est appréciable quand on a un bébé… » Clémence compte bien d’ailleurs sur Syméon pour faire des rencontres par l’intermédiaire de la crèche et ensuite de l’école mais pour l’instant, la maman et le papa souhaitent profiter de leur premier enfant.

Maxime, Mélie et Margot

Maxime, 30 ans et Margot, 29 ans, étaient sur Limoges depuis 10 ans, « nous avons fait le choix de rentrer surtout pour Mélie, qui a 13 mois. C’est la raison principale », souligne Maxime. « Nous sommes rapprochés de la famille », ajoute Margot qui fait actuellement des remplacements dans des cabinets de médecins généralistes et aimerait, pourquoi pas, s’installer sur Brive.

Le tableau est flatteur, néanmoins, la Ville consciente de certaines difficultés d’une ville moyenne dans un territoire rural mène, par exemple (et la transition est toute trouvée avec Margot), une politique très volontaire en matière d’attractivité médicale, en allant même au delà des ses compétences, afin d’attirer des médecins et de garantir une offre de soin sur son territoire. En matière économique, elle accompagne à travers divers aides et dispositifs les entreprises de toutes tailles pour faciliter leur installation, leur développement et ainsi continuer de faire du territoire briviste un bassin dynamique.

Enfin, soucieuse de la qualité de vie de ses administrés, Brive a conquis, misant sur la mobilité douce, les abords de la rivière Corrèze avec la voie verte qui permet de connecter l’ouest et l’est de la ville à pieds ou en deux coups de pédales. Frédéric Soulier, qui déplorait dans son discours que pendant trop longtemps Paris et les grandes métropoles avaient fait l’objet de toutes les convoitises, voit la tendance s’inverser. « Maintenant c’est notre tour », a-t-il dit. Brive fait tout pour ne pas le rater.

Accueil des Villes Française du Pays de Brive
L’association qui existe à Brive depuis 40 ans et le partenaire historique de cette soirée des nouveaux arrivants. AVF du Pays de Brive a pour rôle d’accueillir les nouveaux arrivants, de leur proposer des activés que l’association organise (une trentaine) et d’orienter vers les services municipaux ou d’autres associations. Avec 300 adhérents, AVF Pays de Brive permet aux nouveaux arrivants ou personnes seules de faire des rencontres, de créer du lien, en toute convivialité et de découvrir à travers son prisme Brive et la région.

AVF Pays de Brive

3 rue Paul-Louis Grenier (place du Civoire)

05.55.23.62.82 ou avfbrive@wanadoo.fr

 

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

trois + 16 =