L'actualité en continu du pays de Brive


Ils étaient plus de 2400 à Courir à Brive

Un temps lourd, une ambiance électrique avec des coureurs et spectateurs bien au rendez-vous pour cette 26e édition, nouvelle formule, de Courir à Brive.

Encore un beau succès pour l’incontournable rendez-vous annuel du CAB Athétisme, tant du côté des coureurs que de la foule impressionnante venue les soutenir tout au long du parcours. La manifestation est certes d’abord sportive, mais c’est aussi l’occasion de s’adonner à une liesse toute populaire. Ils et elles étaient donc quelque 2.400 alignés sur les courses enfants et les 10km. Comme chaque fois, dès 18h, ce sont les plus jeunes qui ont donné le coup d’envoi de la manifestation. Des nano-poussins aux minimes, les courses aux distances adaptées, de 700m à 2.200m, se sont enchaînées en rassemblant leur millier de coureurs.Des enfants qui ont tout donné, pas peu fiers d’arborer ensuite leur médaille participative.

Ils étaient encore plus nombreux, près de 1.400, à prendre à 20h30 le départ des 10km, donné boulevard Voltaire en raison des travaux sur l’avenue de Paris. Le parcours était annoncé certes plus roulant, mais c’était sans compter avec le temps lourd et sec qui a mis à rude épreuve les organismes. Et c’est James Theuri, au prophétique dossard numéro 1, qui s’est imposé, comme en 2016. Le Kényan du SCO Marseille a semé tour à tour ses concurrents pour finir sur une accélération magistrale au dernier kilomètre, concluant sa course en 30’38”. Un rythme soutenu de près de 20km/h de moyenne! Le premier régional, Clément Anglada du Limoges Athlé, remporte une belle 4e place en 31’19”. Côté féminin, Patricia Pruvost, également du Limoges Athlé, emporte la partie en 36’02”, en s’imposant avec plus de 4 minutes d’avance sur sa dauphine.

Une course qui offre à chacun son défi, pour les uns ils s’agit de l’emporter, pour d’autres de battre son propre chrono, pour une grande majorité de se dépasser, simplement participer et de terminer. Les derniers concurrents auront ainsi passer la ligne au bout d’une heure 41, tout aussi heureux d’avoir tenu leur promesse.

Plus d’infos sur courirabrive.fr et les résultats sur jorganize.fr.

 

Marie Christine MALSOUTE, Frédérique Brengues

Marie Christine MALSOUTE, Frédérique Brengues

Laisser un commentaire