L'actualité en continu du pays de Brive


« Il ne faut pas hésiter à venir se faire dépister »

L’ARS a mis en place une campagne de dépistage gratuit grand public à Brive. Hier matin, les prélèvements étaient effectués place du Civoire (des Patriotes Martyrs). Le dépistage se poursuit jusqu’au 20 mars dans différents lieux.

Deux tentes blanches: l’une pour l’enregistrement administratif, l’autre dans son prolongement pour les prélèvements. Et les candidats étaient présents dès l’ouverture à 9h. « Je pense que c’est une bronchite, mais je préfère me faire tester », explique une jeune femme. « Nous, c’est pour se sécuriser », explique un couple. « Nous nous sommes déjà fait tester deux fois car nous travaillons dans un milieu où il y a eu des cas. » Il y a aussi onze personnes de la crèche de Donzenac. « L’accueil de la structure a été suspendu suite à des cas. Nous avons eu 7 jours d’isolement et comme on doit rouvrir demain, nous venons nous faire tester par précaution. »

Tout le monde peut venir se faire tester, sans rendez-vous, sans ordonnance. Et c’est gratuit, totalement pris en charge par l’assurance maladie. L’ARS a mis en place cette campagne de dépistage. Contre la pandémie, les acteurs s’unissent: la Ville de Brive apporte son soutien logistique, et sont présents du personnel hospitalier comme des infirmière libérales.

Le test est sous forme de prélèvement nasal. « Les prélèvements sont amenés au fur et à mesure afin que les analyses soient effectuées le plus rapidement possible », détaille Myriam Delvigne, cadre de santé du laboratoire de l’hôpital. Les résultats seront communiqués dans les 24h en cas de test positif, directement à la personne concernée. « Il ne faut pas hésiter à venir se faire dépister. Nous sommes là pour enrailler cette pandémie. » Pensez simplement à vous munir d’une pièce d’identité et de votre carte vitale. Évidemment, vous devez aussi porter un masque.

 

Les prochains jours et lieux de dépistage

  • vendredi 12 mars de 9h à 12h30, au fronton municipal, avenue Léo-Lagrange
  • samedi 13 mars de 9h à 12h30, place du Civoire
  • mercredi 17 mars de 9h à 12h30, place du Civoire
  • vendredi 19 mars de 9h à 12h30, au gymnase de Tujac proche du collège Jean Moulin, 3 rue François-Mauriac
  • samedi 20 mars, de 9h à 12h30, place du Civoire

Pourquoi se faire dépister ?

  • lorsque l’on est cas contact d’une personne testée positive,
  • au moindre doute,
  • au moindre symptôme,
  • après une baisse de vigilance ou une situation à risque où les gestes barrières n’ont pas pu être respectés
  • avant de visiter des personnes à risques.

Plus d’infos sur nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

un × deux =