L'actualité en continu du pays de Brive


Il est interdit de brûler ses déchets verts

Brûler des végétaux dans son jardin est strictement interdit. Vous devez les apporter en déchèterie. Un petit rappel qui s’avère nécessaire vu le nombre de vos demandes.

Tontes de pelouse, taille de haies ou d’arbustes, résidus d’élagage, de massifs floraux, feuilles mortes… Vous ne pouvez pas les brûler. “L’article 1 de l’arrêté relatif à l’entretien des terrains situés à proximité des habitations évoque l’enlèvement et non le brûlage des décombres et immondices”, précise Davis Rama, responsable du SCH (Service communal d’hygiène). Cette interdiction figure aussi dans le règlement sanitaire départemental.

Outre les risques d’incendie et nuisances d’odeurs ou de fumées pour le voisinage, “le brûlage des déchets verts augmente la pollution atmosphérique“, explique l’Adem, l’Agence pour la transition écologique. “Brûler des végétaux, surtout s’ils sont humides, dégage des substances polluantes, toxiques pour les êtres humains et l’environnement.” En cas de non respect, vous êtes d’ailleurs passible d’une contravention de 450 euros en application de l’article 131-13 du nouveau Code pénal.

D’autres solutions existent. Vous pouvez par exemple utiliser ces déchets pour du compostage, du paillage une fois broyés. Vous pouvez aussi les apporter en déchèteries. Elles acceptent en effet ces déchets verts qui vont pouvoir être valorisés.

Quant aux feux de barbecue, vous êtes là aussi plusieurs à nous poser la question de ce qui est autorisé ou non, la loi ne prévoit pas de règles particulières quant à leur utilisation. Vous pouvez donc vous adonner à ce plaisir saisonnier à condition bien sûr de veiller à quelques évidences de bon voisinage: vous éviterez d’enfumer le périmètre ou de provoquer par votre enthousiasme festif des nuisances sonores. Au-delà de la réglementation sur le bruit, une question de savoir-vivre… ensemble.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire