L'actualité en continu du pays de Brive


Icare déploie ses ailes tout le week-end à Brive

Le festival Icare

En fin de matinée, tous les intervenants invités à l’occasion du festival du tourisme responsable organisé par l’Office de tourisme de Brive s’étaient réunis au Rex où s’est déroulée la soirée d’inauguration hier soir. Avant de partir visiter la distillerie bien connue située à proximité et jouant à 100% la carte du durable, du local et du naturel, ils nous racontent leurs voyages et nous livrent leurs ressentis sur le tourisme d’aujourd’hui et leurs espoirs pour celui de demain. Retrouvez toute la programmation d’Icare, qui se poursuit tout le week-end en divers endroits de la ville, en cliquant ici.

Pierre JosseAprès l’ouverture aux scolaires puis aux professionnels dans la journée d’hier, le festival du tourisme responsable a été inauguré hier soir au Rex avec la projection de La Caravane solidaire en Afrique de Oliver Le Mab et s’est poursuivie avec un débat sur les enjeux du tourisme de demain avec, parmi les invités Pierre Josse, le rédacteur en chef du mythique Guide du routard. “Le film d’hier a présenté les différents aspects du tourisme durable et souligné la nécessité de la réappropriation culturelle et économique par les populations locales de leur tourisme. Il ne faut pas que tout le profit engendré par le tourisme au Sud reparte vers le Nord”, relate Pierre Josse. Quelques nuances ont partagé des débats fertiles : “Le volontarisme peut générer quelques malentendus. Le risque c’est que des populations locales, pour faire plaisir aux visiteurs, édulcorent leur culture, leurs fêtes. Mais ça va évoluer. L’essentiel demeure cette réappropriation.”

icare2Des films, suivis de débats avec leurs réalisateurs, vont se succéder dans les trois salles du Rex tout le week-end (toute la programmation ici). Et pour l’occasion, l’entrée du cinéma a revêtu sa parure de fête. Ne vous étonnez donc pas si en passant sur le boulevard vous rencontrez un âne ou si vous entr’apercevez une yourte mongole traditionnelle devant le cinéma… C’est Icare qui essaime ses animations dans la ville pour poser une empreinte durable dans nos esprits.

Florence et Pierre BoisseauParmi les projections Et si on partait en Amérique latine ?, un diaporama d’un couple de Clermontois, Florence et Pierre Boisseau sera projeté dimanche après-midi au Rex. Ils sont partis pendant 5 mois et ont parcouru l’Amérique Latine avec leur quatre enfants, âgés de 4 à 12 ans. Ça vous paraît incroyable? Ils sont là pour vous montrer que c’est possible. “On avait déjà fait des voyages avec Florence à 2, puis à vélo avec une remorque quand on a eu nos premiers enfants. Et puis, un jour, un ami nous a envoyé par mail le récit d’une famille qui est partie en voyage à l’autre bout du monde. Ce n’était pas programmé… Mais finalement, on s’est dit: “Pourquoi pas nous?” On a tous de très “bonnes” raisons pour ne pas partir. La pression sociale, familiale, scolaire pour nos enfants… Mais en fait, une fois résolues les questions financière et professionnelle (ils ont pris un congé sans solde), c’est possible. Et on l’a fait. On voulait faire un break, vivre quelque chose d’extraordinaire”. C’est cette aventure que leur diaporama vous propose de découvrir. Une aventure extraordinaire vécue par des gens ordinaires, qui nous ressemblent.

A ne pas rater non plus, le film de Valérie et Fabien Maurice : Terre d’éveil, à l’école du voyage, projeté au Rex dimanche à 14h. Une projection qui devrait vous prendre aux tripes et vous faire dresser les poils. Pendant ce temps-là, Icare déploie ses ailes et prend son envol pour faire changer la face d’un tourisme inégale et destructeur. La liste de tous les films et de tous les débats ici. 2 euros la séance.

Yourt

Icare

Fabien Maurice qui présente son film Terre d'éveil, à l'école du voyage dimanche après-midi au Rex

Déambulation d'ânes

Icare

Nouveau mode de transport

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire