L'actualité en continu du pays de Brive


Go Feeling pour du coaching de vie

“Faire ressortir le meilleur de soi pour se réaliser”, tel est l’enjeu de Brigitte Anger, coach de vie également sophrologue au parcours atypique, qui s’est installée 26 boulevard Jules-Ferry.

“Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours.” La citation de Gandhi plane dans son salon-bureau aux murs immaculés. Un décor sobre qui incite à se focaliser sur l’essentiel, en l’occurrence soi-même. “Faire le point, développer son potentiel, vouloir mieux se connaitre, se recentrer sur ses valeurs…” Les mots pour le dire peuvent être multiples. C’est sur ce chemin du bien-être ou du mieux vivre que Brigitte Anger a décidé d’accompagner ses semblables.

L’éclosion s’est doucement accomplie au fil de l’expérience acquise “dans ses autres vies”, comme elle le dit. Tout d’abord éducatrice sportive en équitation du côté de Pompadour, elle-même cavalière, Brigitte Anger a découvert sa voix avec l’éthologie (étude scientifique du comportement des espèces animales, incluant l’humain) à laquelle elle s’est formée dans les années 1990 au Canada et qui l’a ensuite aidée au retour à coacher des cavaliers de concours. Y ajoutant un diplôme de sophrologue, elle s’est alors totalement reconvertie dans le développement personnel.

Après une vingtaine d’années d’exercice à Paris ou en Dordogne, elle a décidé de s’implanter à Brive. “Je crois en la ville, elle est dynamique. Même s’il y a beaucoup sophrologues déjà installés, je suis la seule à l’associer en coaching.” Également ancienne décoratrice d’intérieure, encore “dans une autre vie”, elle verse aussi dans le relooking et s’il le faut dans le home-staging. “On ne peut pas être bien si l’on ne se sent pas bien avec ce que l’on porte ou dans l’endroit où l’on vit.”

Son accompagnement s’adresse autant aux particuliers qu’aux entreprises, aux adultes qu’aux ados et enfants, comme à ceux plus particulièrement victimes innocentes des violences conjugales et qui doivent apprendre à se construire dans le chaos. Un sujet sensible sur lequel elle a apporté son propre témoignage biographique avec un livre paru en 2015 et intitulé Destins scarifiés.

Et si le mot sophrologie vous effraie, Brigitte Anger propose “le entre midi et deux” du jeudi, une sorte de petite relaxation à l’heure du déjeuner afin de mieux affronter l’après-midi. Elle envisage aussi d’organiser prochainement des balades respiratoires dans la nature.

Infos au 06.70.28.14.77 et sur go-feeling.com.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire