L'actualité en continu du pays de Brive


France U de golf à Planchetorte : "un parcours plus que très bien"

Championnat de France universitaire de golf sur le 18

Le nouveau golf de Planchette vient de passer son premier grand rendez-vous avec succès: pendant 4 jours, il accueillait le championnat de France universitaire réunissant près de 80 jeunes venus de tout l’hexagone, de Lille à Nice. Une répétition pour les Mondiaux U de l’an prochain“C’est un parcours plus que très bien, atypique et exigeant qui va plaire aux équipes”, juge Hervé Haristouy, entraîneur national.

 

Benjamin DagnallLa compétition qui s’est déroulée sur 3 jours, s’est achevée en milieu d’après-midi. Elle se déroulait en individuel et/ou par équipe. C’est l’université Paris Descartes qui décroche par équipe le ticket pour les championnats d’Europe. En individuel, la compétition sur un parcours en 72 a vu la victoire incontestable de Benjamin Dagnall de Lille, en trois tours de 72, 74, 76 (le but dans ce jeu étant de faire le moins de coups possible). “C’est un parcours dur, il fallait serrer le jeu, avoir de la finesse“, commente l’étudiant de 25 ans en Master 2 d’économie.

Loin des golfs manucurés à l’excès, celui de Planchetorte s’apparente en effet à ces parcours souvent qualifiés de “campagne” ou “rustique”, exigeant plus de stratégie et en tout cas plus respectueux de développement durable, ce qui va dans l’ère du temps. Evidemment à ce traitement, le sol réserve bien des surprises au rebond. Cela n’a pas pour autant déstabilisé notre vainqueur qui joue depuis ses 8 ans et participe à son 6e championnat du genre. “J’ai toujours été en tête.”

Championnat de france U golf5Le golf de PLanchetorte qui a vu inaugurer début juin son nouveau club house, est donc rentré, avec cette compétition, dans le vif du sujet, notamment dans la perspective des Mondiaux universitaires qui se dérouleront dans un an quasiment jour pour jour, du 20 au 26 juin 2016. Un cran au-dessus. Là, il s’agira en effet d’accueillir “15o concurrents venus d’une vingtaine de pays, presque le double, sur la semaine, avec 3 jours de reconnaissance et 4 de compétition”, détaille la directrice Sylvie Dinard.

Alors, tout le monde était sur le pont pour faire de ce test grandeur nature un succès: la fédération de sport universitaire tout autant que la Ville. Les jardiniers municipaux n’ont pas ménagé leurs efforts dès 5h du matin pour préparer tous les jours greens, fairways et départs. “Ce qui est appréciable aussi c’est le nombre de bénévoles sur le parcours, c’est rare”, constate Hervé Haristouy à propos de l’organisation.  Le Golf club avait mobilisé une soixantaine de bénévoles. “Les joueurs ont été ravis de cet accueil.”

La directrice Sylvie Dinard et l'entraîneur national Hervé HaristouyVenu soutenir son équipe de Poitiers, l’entraineur national avait évidemment un oeil avisé dans la perspective de 2016. “Je suis assez rassuré quant à la préparation du parcours”, assure-t-il, sans occulter quelques aménagements à la marge. En parlant des équipes des Mondiaux U: “Je pense que ça va leur plaire de jouer sur un parcours atypique, exigeant, du fait de son étroitesse, de son aspect stratégique.”

On est prêt, on a beaucoup travaillé. Ça nous a permis de voir ce qu’il fallait améliorer, les petites choses perfectibles comme l’intendance des caddies,” conclut la directrice.

 

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre précédent article:

Championnat de france U golf3

Championnat de france U golf6

Championnat de france U golf8

Championnat de france U golf7

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire