L'actualité en continu du pays de Brive


Fortes chaleurs : les bons réflexes à adopter

Météo France prévoit une forte hausse des températures pour les jours à venir. À cette occasion, la préfecture rappelle que le numéro vert 0800 06 66 66 permet d’obtenir des conseils pour se protéger et la Ville qu’elle a réactivé son plan Canicule pour veiller sur les personnes âgées, fragilisées ou isolées.

Avis de fortes chaleurs pour les prochains jours. La préfecture réitère donc quelques conseils simples permettant de protéger sa santé, en particulier celles des personnes les plus à risques, c’est-à-dire les plus de 65 ans, les personnes handicapées, malades, les femmes enceintes, jeunes enfants…

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif,
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs 
fois par jour,
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool,
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu 
frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…),
  • Maintenez votre logement frais (fermez les fenêtres et les volets la journée, ouvrez-les le 
soir et la nuit s’il fait plus frais),
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez 
demander de l’aide,
  • Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de 
problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).
Des conseils que vous retrouverez en appelant le numéro vert 0800 06 66 66, activé par la direction générale de la santé. Cette plate-forme téléphonique nationale d’informations fonctionne de 8h à 20h (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Évidemment, il faut également éviter les efforts physiques pendant cette vague de chaleur, en particulier aux heures les plus chaudes de la journée.

Plus actif, le plan Canicule réactivé comme chaque année par la Ville, via son CCAS (Centre communal d’action sociale). Ce dispositif de prévention et de lutte s’appuie sur un registre nominatif unique et confidentiel qui recense les personnes âgées, handicapées ou isolées susceptibles d’être fragilisées par ces épisodes. Ainsi, en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence, les inscrits bénéficient automatiquement de l’intervention ciblée des services du CCAS ou en cas de besoin des services de secours d’urgence.

Toute personne âgée de plus de 65 ans, 60 ans en cas d’inaptitude au travail, ou encore les personnes souffrant d’un handicap, peuvent solliciter leur inscription en contactant le CCAS, 22 rue Berlioz (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30) ou en téléphonant au 05.55.17.71.82. Pour les personnes déjà inscrites, les données sont conservées d’une année à l’autre, nul besoin donc de contacter le service, à part pour signaler un changement de situation ou d’adresse.

À noter que le CCAS a parallèlement mis en place un dispositif de continuité du service public 7j/7 et 24 h/24 en partenariat avec le Numéro vert départemental. Ainsi en dehors des heures d’ouverture du centre communal, vous pourrez obtenir aides et conseils en appelant au 0 800 00 19 19. Bien évidemment, le personnel du CCAS va également porter une attention particulière aux usagers de ses services (portage de repas, service de soins infirmiers à domicile, logements foyers…).

Enfin, voici quelques signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée:

  • modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer,
  • maux de tête, étourdissement, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions,
  • nausées, vomissements, diarrhée, soif,
  • crampes musculaires,
  • température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C),
  • agitation nocturne inhabituelle.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire