L'actualité en continu du pays de Brive


Foire du livre : 850 000 euros de chiffre d’affaires

Le chiffre officiel est tombé, la Foire du livre a réalisé, pour l’édition 2022, un chiffre d’affaires de 850 000 euros et 60 000 livres vendus. Nouveau record qui dépasse celui de 2019 (815 000 euros). Premiers bénéficiaires, les libraires, les éditeurs et les auteurs. La Ville de Brive, quant à elle, peut se réjouir des retombées indirectes d’un tel évènement et mettre en avant la fait incontestable que la Foire du livre est un  rendez-vous qui cartonne que l’industrie littéraire ne peut et ne doit pas manquer. Que du positif pour la suite.

60 000 livres venus

François David, commissaire de la foire, anticipant l’annonce officielle de ce chiffre important et symbolique s’est exprimé ce matin publiquement sur les réseaux sociaux.

Merci à toutes et à tous pour tous vos messages trop nombreux pour y répondre individuellement.
Oui les chiffres semblent bon et tant mieux pour nos amis libraires et pour les commerçants, hôteliers, restaurateurs, taxis qui ont beaucoup travaillé et je l’espère bénéficié de belles retombées.
Oui les chiffres semblent bons et tant mieux et nous le devons aux autrices et aux auteurs d’abord mais aussi aux bénévoles, aux employés de la collectivité, aux journalistes, aux enseignants, aux jeunes, aux poètes, à celles et ceux qui servent de mille manière cette belle manifestation.Je ne peux tous les citer mais je veux leur dire à tous ma reconnaissance. Tous, à leur place, sont essentiels et peuvent revendiquer une part du succès.
Merci à l’équipe qui m’entoure tout au long de l’année et qui effectue un travail trop invisible mais si incontournable et si efficace.
Oui les chiffres sont bons et tant mieux et nous le devons à chaque visiteur venu de tout le pays comme le soulignait François Busnel ce formidable président et qui a « fait de Brive la capitale du livre »
Mais en plus de tout cela La Foire c’est d’abord , pour moi, l’occasion de faire vivre cette indispensable altérité dont notre monde a tant besoin. Ce qui a pu se dire entre les femmes et les hommes qui nous ont rendu visite , les mots prononcés , les sourires restent le secret de chacun mais je veux croire qu’ils ont redonné un peu de joie et de bonheur et d’espérance à ceux qui les ont exprimés. . Notre monde en a tant besoin et si la Foire a servi un peu à cela le temps d’un week-end , elle a atteint son plus bel objectif. Être sérieuse , dense et … joyeuse.
Bonne route à chacune et chacun…..jusqu’à la Foire 2023.”

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

huit − deux =