L'actualité en continu du pays de Brive


Fête de la musique: la part belle aux amateurs

Françoise Gautry présentant le programme de la fête de la musique.A en croire les prévisions météorologiques, il devrait faire beau lundi pour la fête de la musique. Une fois de plus, le programme va être dense et varié. Des artistes professionnels sont à l’affiche, mais la municipalité a également souhaité faire la part belle à la pratique amateur. L’association “Décale”, qui regroupe des danseurs amateurs, sera par exemple de la fête.

Revenir à l’essence même de la fête de la musique, à savoir donner l’occasion à des amateurs de se produire face au public, tel est l’objectif de la municipalité, de son service culture et des Treize arches, tous associés dans l’organisation. “Les amateurs peuvent s’enrichir du contact avec les pros, mais l’inverse est vraie”, explique Françoise Gautry, maire-adjoint en charge de la culture.

Lundi, le coup d’envoi de la fête de la musique sera donné par la “Bourrée Limousine” place Jean-Marie Dauzier. Une prestation à l’image de la manifestation festive puisqu’elle associe musique et danse. Et, tout au long de la fête, il y en aura pour tous les goûts.

Les organisateurs de la Ville de Brive

Jusque tard dans la nuit, les artistes, pas mal d’amateurs et quelques professionnels, seront nombreux dans le centre-ville. Plus d’une cinquantaine de groupes, de musique et de danse. Treize lieux de spectacle, dont 9 scènes. Sans oublier une douzaine de concerts dans des bars. De quoi passer un bon moment pour les milliers de spectateurs qui ne manqueront pas de déambuler dans les rues.

Si les points d’orgue devraient être les prestations de “Rue de la Muette” (chanson française festive – place du Civoire de 23h à 0h30), des “Concubines à Cuba” (attention, spectacle réservé aux adultes – médiathèque de 18h30 à 19h45) et des “Roses du désert” (danse orientale – place Dauzier de 21h à 21h45) pour illustrer le thème national “la musique au féminin”, de “Mo” (chanson française – place de la Halle de 22h à 23h30) et du “Electronic museum” (musique électronique – musée Labenche de 17h à 2h), les amateurs devraient eux aussi proposer des spectacles sympathiques.

Nelly, danseuse de l'association Décale

Nous avons rencontré l’association Décale, qui se produira pour la 1ère fois lors d’une fête de la musique. Ce sera place Dauzier entre 23h et 23h10. Ce sera donc bref, mais les trois danseurs n’en sont pas moins motivés.

“Le fait que nous soyons amateurs nous empêche de créer un spectacle long. D’autant plus que notre prestation est pluridisciplinaire puisque, outre la danse, il y a de la musique et de la vidéo. Et on tend parfois vers le théâtre, car nous misons aussi beaucoup sur l’interprétation.”

Si c’est effectivement la première fois que l’association participera à la fête de la musique, les artistes confessent en avoir déjà été, mais de manière informelle. Décale n’est en fait que la concrétisation formelle de ce qui existe déjà depuis quelques années.

Miguel, danseur de l'association Décale

“Notre association est une sorte de laboratoire de mise en pratique de ce qui est enseigné dans les écoles de danse“, explique Miguel. “Dans les écoles, on acquiert un savoir. Chez nous, on le restitue dans la création.”

“Au début de l’année, on forme un groupe et on commence à improviser. On échange, on finit par choisir un thème, une histoire. La création est vraiment collective“, se félicite Nelly, qui insiste aussi sur l’importance de l’humain dans la démarche: “Le spectacle est l’aboutissement d’un travail qu’on effectue une fois par semaine tout au long de l’année, mais il est aussi le résultat d‘une aventure humaine, d’un mélange des connaissances, du parcours qu’on a effectué ensemble.

Priscilla, danseuse de l'association Décale

L’interaction entre tous est souvent intense, et permet à chacun de progresser sur un plan artistique mais aussi humain.

La toute jeune association ambitionne de multiplier les contacts dès l’année prochaine (les danseurs et associations intéressés peuvent les contacter par mail decale19@hotmail.fr ou par téléphone au 06.20.60.51.20).

“Notre projet est de créer un réseau régional, en partenariat avec 4 ou 5 associations sur les trois départements, afin que tous travaillent sur des créations de danse contemporaine d’une durée de 10 à 15 minutes. Au final, on aurait un spectacle de plus d’une heure, que nous pourrions jouer dans les divers lieux de création.”

Une tournée qui, espérons-le, passera par la scène briviste de la fête de la musique 2011!

En attendant, les artistes amateurs et professionnels vous donnent rendez-vous lundi dès 16h et jusqu’à 2h. Le programme de la fête de la musique de Brive se trouve ici.

Les membres de Décale

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire